Nous avons d'ailleurs découvert dès le lendemain matin que l'on pouvait se faire masser sur la plage de rêve attenante à l'hôtel... Cette proposition en a séduit plus d'un vous vous en doutez!!

P1040085bis

P1040088bis

Nous avons rejoint Blimbing en 4x4 où nous avons visité le marché local de Bajera. Comme la visite de temples les jours suivants était envisagée, nous en avons profité pour investir dans de jolis sarongs. Le sarong est une pièce de tissu rectangulaire d'au moins un mètre de large dont on a cousu ensemble les deux petits côtés de façon à former un étui cylindrique. C'est un vêtement simple, et mixte, porté par les femmes, les hommes ou les enfants. Il peut être noué sur le côté, devant, ou simplement enroulé sur lui-même à la ceinture. Pour être autorisés à visiter les temples durant notre voyage, le port de ce vêtement est hautement recommandé par respect pour les fidèles.

P1040105bis

P1040113bis

Notre première randonnée à travers les rizières avec de très beaux passages dans des forêts de bambous, nous a permis de rencontrer des balinais accueillants, de traverser des villages typiques, des plantations de cacao et de café.

P1040131bis

P1040940bis

Ce deuxième jour à Bali a vraiment été un choc.. Je n'avais jamais vu de rizières auparavant. Ces paysages sont fabuleux et si nombreux à Bali!! J'en souriais toute seule à contempler ces beaux paysages. Le riz est le premier aliment de l'île! Ceci explique celà!

P1040941bis

P1040943bis

En revanche, comme nous avons eu l'occasion de beaucoup marcher, dans les rizières, pendant notre séjour, je dois bien reconnaître que ce n'est pas ce que je préfère... Longer les limites de chaque plantation de riz par le petit mur de terre en surélévation, ce n'est pas aisé, on s'enfonce, on manque de chuter... Alors qu'en face de nous, des hommes et des femmes travaillent cette terre humide, enfoncés jusqu'aux genoux dans la glaise... Belles images.. Dur labeur, d'un autre temps.. d'une autre culture..

P1040945bis

Mais les rizières ne constituent pas les seules difficultés de la marche à Bali, les passages de gués par des ponts en rondins de fortune sont également très sympatique pour le marcheur européen. Comme nous avions l'air gauche face aux balinais toujours élégants, lestes et sûrs de leurs appuis!! En tongs, à arpenter les volcans, et les chemins les plus abrupts comme si tout cela était parfaitement naturel!!

P1040937bis

Après cette première excursion, nous avons passé la nuit à Togal,aux abords d'un village. Le repas nous a permis de découvrir la boisson alcoolisée locale... l'Arak (alcool de palme)... Comment dire, un breuvage à la forte odeur de pneu de voiture pas très agréable... A flancs de rizières nous avons passé une nuit habitée des bruits des rizières : croassement des crapauds et bruits de la nature..