A 160 km au nord-est de Guantanamo, la ville de Baracoa, située entre mer et montagnes, est d'un style colonial très coloré avec des maisons de ville à colonnades très jolies.

P1220053

 Cette bourgade vivante, quadrillée de rues perpendiculaires, est cernée de vieilles maisons en bois et style caraïbe comme en Haïti ou en Jamaïque.

Le site de Baracoa a été découvert lors du 1er voyage de C. Colomb aux Indes.Le 27 novembre 1492, les caravelles espagnoles mouillent dans la baie et le mont du Yunque. Il nomme l'endroit Puerto Santo. Le 1er décembre 1492, il plante une grande croix à l'entrée du port, persuadé qu'il est arrivé sur une terre continentale et non sur une île. Il pense même avoir débarqué en Chine.

Par la suite le grand marin, Diego Velasquez de Cuelar, célèbre conquistador assoiffé d'or, est chargé par Diego Colomb fils de Christophe Colomb de coloniser Cuba. Il fonde Baracoa en 1511, en tant que 1ère ville de l'île. Cette ville fut vite supplantée par Santiago, Trinidad et La Havane. Cette ville a vraiment conservé un style colonial quasiment intact malgré l'ouragan qu'elle a essuyé en 2016 qui l'a partiellement détruite. L'armée Cubaine et la solidarité internationale ont cependant très rapidement permis à la ville de se relever de cette catastrophe naturelle dont on voit les traces dans la nature par les palmiers déracinés ou couChes.

Cette ville essuie en effet régulièrement des ouragans qui emportent les toitures en tôles ondulées et les habitations en bois.

Nous avons traversé la ville pour mieux la visiter le soir.

Nous avons marché dans les alentours de Baracoa sur les hauteurs au sein d'une forêt primaire de cacaoyers, de palmiers et d'une végétation magnifique et luxuriante.

P1210958

 

P1210971

 

P1210974

 

P1210981

 

P1210988

 

P1210991

P1210993

Nous avons pu admirer la montagne locale très connue des touristes, le Yunque, aussi appelée « l'enclume », est situé à 5 km de Baracoa, en direction de la Moa.

P1220056

Son sommet est un forme de table et culmine à 573 mètres. Elle est bien connue des navigateurs comme point de repère, comme Christophe Colomb en décembre 1492. Cette montagne est classée au patrimoine de la biosphère de l'Unesco pour ses pentes qui abritent quelques espèces d'oiseaux rares (colibris, pics-verts..) et le plus petit batracien au monde, une grenouille d'à peine 1 cm de long.

 

P1210997

P1220008

P1220011

P1220012