Il s'agit d'une véritable invitation au voyage au travers de paysages s'inspirant des régions du monde de climat méditerranéen : bassin méditerranéen, Canaries, Californie, Australie, Afrique du Sud, Chili.

 La biodiversité des régions méditerranéennes est remarquable : seulement 2% de la surface de la planète contient 20% de la richesse spécifique espèces endémiques.

P1200057

P1200058

P1200062

P1200068

P1200069

P1200071

P1200073

P1200074

P1200075

P1200076

P1200083

P1200087

P1200089

P1200090

P1200091

P1200095

P1200096

P1200097

P1200099

P1200100
Au démarrage du projet,
Gilles Clément, son concepteur, propose d'accentuer l'évocation australe en suggérant qu'un jardin néo-zélandais soit réalisé au bas du vallon du Figuier. La création d'un jardin asiatique est également retenue, afin de rendre cohérente la présence, aux alentours du vieux puits, d'un magnifique bosquet de bambous investi par des glycines et des figuiers de Chine. Enfin, un jardin américain subtropical est envisagé parmi les autres, de manière à éclairer de quelques couleurs le domaine en été, saison durant laquelle les végétaux méditerranéens manifestent peu d'entrain pour fleurir.