Avec une population de 55 847 habitants au 01/01/2016, il est le pays le moins densément peuplé au monde avec ses 2,166 millions de km². Comme la majeure partie de sa surface est recouverte de glace, la majorité de la population du Groenland vit le long des côtes libres de glace et bordées de fjords, en particulier dans le sud-ouest, soit une surface assez minime de cette île.

Le Groenland a été habité pendant au moins les 4 500 dernières années par des peuples de l'Arctique dont les ancêtres ont migré depuis ce qui est aujourd'hui le Canada. Les Vikings se sont installés dans la partie sud (alors inhabitée) du Groenland, à partir du 5e siècle, y fondant des colonies médiévales qui n'auraient pas dépassé 2 000 habitants, puis ils ont disparu aux environs de l'an 1500 après J-C. Les colonies nordiques ont disparu à la fin du 15e siècle et les peuples Inuits actuels sont arrivés au 8e siècle.

P1260103

Le Groenland est un pays constitutif du Royaume du Danemark. Bien que géographiquement plus proche du continent nord-américain, il est politiquement et culturellement associé à l'Europe - en particulier à la Norvège et au Danemark, les puissances coloniales, ainsi qu'à l'île voisine d'Islande, pendant d'un millénaire.

P1250757

En 1973, le Groenland rejoint la CEE avec le Danemark. Cependant, lors d'un référendum en 1982, une majorité de la population a voté en faveur d'un retrait du Groenland de la CEE, retrait qui sera par la suite étendu à l'Union européenne.

Le Groenland bénéficie néanmoins de la libre circulation des Européens au sens de la Convention de Schengen. En 1979, le Danemark a accordé une autonomie interne au Groenland, et le 25/11/2008, les Groenlandais se sont prononcés par référendum consultatif sur la perspective d'une autonomie renforcée, la proposition étant approuvée par 75 % des suffrages exprimés. Le parlement danois a ensuite voté la loi sur l'autonomie renforcée du Groenland, promulguée le 19/05/2009 et entrée en application le 21/06/2009. Le Danemark cède à son ancienne colonie 32 domaines de compétences, dont ceux de la police et de la justice. La politique monétaire, la défense et la politique étrangère restent toutefois sous contrôle danois.

P1250976

La végétation du Groenland est constituée en très grande majorité de toundra, une végétation basse et pauvre composée de mousses et herbes poussant dans les zones polaires qui occupent une grande partie du Groenland hors inlandsis. Le retrait de l'inlandsis a mis au jour de très nombreuses cuvettes lacustres se colonisant progressivement par une végétation de type tourbière, à l'exception des cas où l'évaporation l'emportant, la concentration en sels permet l'implantation d'une flore halophile en périphérie. La grande végétation ne peut en général pas y pousser car le sol est trop gelé en profondeur. Il ne pousse que quelques arbustes, tels les bouleaux rampants, qui sont une adaptation de la végétation aux conditions très rudes du milieu, en particulier des vents desséchants. Nous avons eu l'occasion de marcher parmi ces arbres nains à la poussée horizontale, et franchement, je ne vous recommande pas une randonnée parmi ces arbres..

P1250885

Seuls quelques animaux vivent dans de tels milieux, comme l'ours polaire (au nord et à l'est surtout), le phoque du Groeland, le bœuf musqué, le renard polaire, le lièvre arctique et le renne. Autant vous dire que nous n'avons vu aucun de ces animaux! Argh. Quelques membres du voyage ont cependant pu apercevoir une nuit de tour de garde contre l'ours polaire un petit renard polaire! Quelle chance!

P1250919

Aucun réseau routier n'existe entre les différents villages, les glaciers et la ligne côtière fortement découpée par les fjords empêchant de construire des routes entre les localités. Seuls des ferrys, et plus rarement des avions, relient les villages entre eux en été. En hiver, des hélicoptères permettent d'assurer certains ravitaillements de villages pour la plupart isolés par la banquise. Nous avons pu constater les tournées régulières d'hélicoptères pour alimenter le village de Tiniteqilaaq.

P1250967

Les Inuits nomades étaient traditionnellement chamanistes, avec une mythologie bien développée. Ils s'inquiétaient principalement d'apaiser le courroux de la déesse de la mer sans doigts qui contrôlait le succès de la chasse aux phoques et à la baleine.

P1260061

P1260051

Le groenlandais et le danois ont tous les deux été utilisés dans les affaires publiques depuis la mise en place de l'autonomie interne en 1979 ; la majorité de la population est bilingue. Le groenlandais est devenu la seule langue officielle en juin 2009. Le pays a un taux d'alphabétisation de 100 %.

Dans la pratique, le danois est encore largement utilisé dans l'administration et dans l'enseignement supérieur et reste également la première ou la seule langue pour certains immigrants danois à Nuuk et dans d'autres villes. L'anglais est également une langue importante pour le Groenland, enseignée dans les écoles dès la première année scolaire.

P1260078

La pêche représente 95 % des exportations. Il existe un accord de partenariat en matière de pêche entre la Communauté européenne, d’une part, et le gouvernement du Danemark et le gouvernement local du Groenland. Le Groenland présente un fort potentiel minier et pétrolier. Ses eaux côtières recèleraient des réserves de pétrole équivalentes à la moitié de celles de la mer du Nord. Le réchauffement climatique va faciliter l'accès à ces ressources.

P1260066