Nous nous sommes réveillés le lendemain matin sous un ciel chargé dans une atmosphère humide. Heureusement malgré de gros nuages, notre journée s'est déroulée sans la moindre goutte de pluie mais avec un vent cinglant. A noter, si le printemps en Jordanie est définitivement l'une des meilleures périodes pour découvrir le pays, car les fleurs de toutes couleurs jonchent les chemins et les sites, le fond de l'air est encore un peu frais et notamment le soir !

Mais avant de plier notre camp de base et de repartir à l'aventure direction le sud, nous avons encore pris un petit déjeuner de roi, toujours salé et composé de produits locaux. Entre autres délices, l'un de nos petits bonheurs était de tremper une pita bien chaude dans de l'huile d'olive puis dans un mélange d'herbes et de graines de sésame délicieux !

P1000887

Ensuite nous avons quitté ce site fabuleux pour randonner, pendant 5 heures, au milieu des cultures du plateau d'Al Farsh et nous avons traversé le Djebel Garoun et bénéficié d'une vue imprenable sur le grand rift et Israël.

Autant dire que cette nouvelle journée m'a permis de découvrir encore de merveilleux oiseaux tels qu'une huppe très rareque nous avons eu la chance ensuite de revoir furtivement à Petra puis dans le Wadi Rum. Mais ici j'ai pu l'immortaliser!

P1000889

P1000892

P1000894

P1000895

P1000899

P1000903

P1000909

P1000913

Sur le chemin, que de contrastes saisissants!

P1000915

P1000916

P1000917

P1000918

P1000919

P1000920

P1000921

P1000922

P1000923

D'ici une vue imprenable sur le grand rift et Israël!

P1000926

P1000927

P1000928

P1000929

Ce jour là, nous avons déjeuné dans un endroit magique encore composé de montagnes aux formes étranges sculptées par l'érosion. Notre guide Khaldoun sur un feu de bois improvisé nous a préparé un délicieux repas à base de tomates coupées en dé et de fèves. Ce plat s'appelle Galayah et peut également s'agrémenter d'oignons et d'ail.

P1010003

P1010005