Quelle bouffée d'air frais délicieuse! La beauté des oiseaux marins tranquillement intégrés dans ce paysage tranquille. 

P1030260

P1030263

P1030316

P1030299

P1030300

P1030303

 P1030354

 

Et quelques chevaux libres qui dégustent les herbes folles.

P1030269

P1030311

Nous étions quasiment seuls, à part deux promeneurs à cheval...

Le bonheur de la contemplation...

 

Un petit café et un chocolat chaud plus tard, pris dans la ville devenue déserte en cette période, font oublié l'affluence qui règne ici l'été.

P1030327

P1030329

P1030333

P1030335

P1030332

P1030330

P1030336

P1030337

P1030338

P1030340

P1030342

P1030344

P1030346

P1030347

P1030348

P1030349

P1030350

 Et oui cette station balnéaire est des plus prisée. Et on comprend aisément pourquoi..

Et puis sur la route du retour, quelques cygnes et quelques maisons typique en toit de chaume!

P1030364

P1030366

P1030376

P1030383

Et une très belle cabane de gardian avec un héron gris perché à proximité. A noter qu'à l'origine, il s'agissait du logement de l'ouvrier agricole dit « gardien des taureaux » dans la Camargue du 19ème siècle et du début du 20ème siècle. C'est une chaumière au pignon façade orienté sud, au plan en forme de fer à cheval pour limiter la prise au mistral, construite sur une structure de bois recouverte de sagne (roseaux) ou de pisé, enduite de mortier à la chaux, avec toit de chaume en sagne (roseaux) et faîtage en mortier à la chaux. Le bout du chevron central de l'abside est coiffé d'une corne de taureau ou d'une croix, et sert à amarrer la toiture avec des cordes les jours de tempête.

P1030361