Le matin du 25 décembre 2019, jour de noël, après le petit déjeuner, nous avons repris la route vers la dernière des 11 églises de Lalibela, l'église Saint-Georges qui est la seule que l'on peut admirer sous tous les angles. Une splendeur dont le toit présente la particularité d'être décoré de trois croix imbriquées et qui se trouve au cœur d'un trou énorme haut de 12 mètres.

P1040158

P1040160

P1040162

P1040164

P1040170

P1040174

Après avoir admiré l'église par le haut, on y a accédé par le bas et avons découvert un édifice en forme de croix très épuré à l'intérieur, comme la plupart des autres églises visitées mais toujours très fréquenté par les fidèles. Là encore un prêtre était présent à l'intérieur, avec à l'extérieur des fidèles priant et se recueillant. Et bien entendu, nous avons identifié les traces des sabots du cheval du saint reparti vers les cieux après être venu voir ce lieu qui lui était consacré.

 

P1040177

P1040178

P1040179

P1040180

P1040182

P1040186

P1040187

Ici des restes de momies et des squelettes présents dans une petite cavité faisant face à l'église.

P1040190

P1040192

P1040193

P1040195

P1040198

Un lieu vraiment spectaculaire et fabuleux. Au sortir de cette merveille j'ai pu encore immortaliser un oiseau endémique d'Ethiopie. Un oiseau « endémique d’ici » comme j’aime à le dire en ne reculant devant aucun pléonasme.