Tôt le lendemain matin, nous avons pris la direction d'Arbaminch. Son nom signifie “les 40 sources” en amharique. Elle fut baptisée ainsi à cause des nombreuses et abondantes sources des environ.

P1050732

Nous avons au total parcouru 330 km, soit 6h de route. Il faut vraiment reconnaître que nos chauffeurs de 4x4 ont eu bien du mérite pendant cette journée car les routes sont souvent abîmées, creusées de nombreux nids de poule et prises d'assaut de toute part par des tuk tuk slalomant, des animaux errants de toute sorte, souvent plantés en plein milieu de la route et sans envie d'y être délogés, piétons traversant à tout moment la chaussée et gros camions à la conduite parfois imprévisible.

P1050733

P1050736

P1050739

P1050742

P1050750

Sur la route, nous avons fait une halte pour visiter un petit hameau de fermes traditionnelles et rencontrer l'ethnie Halaba de religion musulmane. Cette ethnie habite des huttes joliment décorées de dessins et très bien aménagées. Ils nous ont accueilli chaleureusement et nous ont fait goûter leur pain, petites galettes de blé délicieuses.

 

P1050753

P1050755

P1050764

P1050767

P1050770

P1050771

P1050772

P1050773

P1050776

P1050779

P1050781

P1050782

P1050783

P1050784

P1050787

Et sur la route, des images de la vie quotidienne avec pour le monsieur sur le scooter un chapeau en paille typique de l'etnie Halaba.

P1050789

P1050794

P1050796

 

Les paysages ont beaucoup changé par rapport au nord de l'Ethiopie : la route traverse la savane, les plantations de bananiers et les villages. La nature est plus luxuriante du fait de la proximité des immenses lacs et les fruits et légumes frais sont donc plus nombreux pour notre plus grand plaisir.

Arrivés sur les hauteurs de la ville d'Arbaminch, nous avons rejoint notre hôtel 3 étoiles « Mora Heights Hotel », et avons été accueillis comme la plupart des fois précédentes par un jus de fruit en guise de bienvenue. Cette fois-ci c'était un jus de lemongrass, délicieux, sucré au miel local. Un vrai régal de fraîcheur.

 Notre hôtel surplombait la forêt et les lacs Abbaya et Chamo. Un lieu magique fréquenté de bon matin par des babouins !