Après un repas pris sous les frondaisons d'acacias, où j'ai pu immortaliser un oiseau de paradis, nous avons rejoint le territoire Dorze où nous avons randonné au milieu des huttes traditionnelles magnifiquement tissées en bambou, en forme d'éléphant.

 

P1060323

P1060339

 P1060349

P1060357

 

A l’ouest du lac Abaya, sur les versants du mont Gugé, cette tribu des Dorze, de langue omotique, est constituée d’anciens guerriers qui se sont reconvertis dans l’agriculture et le tissage. Les bosquets d’ensète, le sorgho et le maïs poussent dans un climat humide et frais.

La brume dévoile une architecture unique : une maison ogivale, qui peut atteindre 10m de haut. La charpente de bambou, tapissée de feuilles de faux bananier, forme un dôme allongé nanti d’une protubérance constituant le porche d’entrée d’une haute salle sombre. De loin, ces maisons ressemblent vraiment à une tête d'éléphant!

 

P1060358

P1060358

P1060359

P1060360

P1060362

P1060363

P1060365

Nous avons été invité dans une case pour voir comment les Dorze vivent au quotidien, les animaux étant également présents dans ces cases.

P1060366

P1060369

P1060370

P1060371

P1060372

P1060375

Au détour du chemin nous avons vu une vielle femme en train de filer du coton avec une dextérité remarquable.

 

P1060382

P1060383

fileuse de coton P1060377

Puis nous avons assisté à la réalisation du pain local à partir de pulpe de faux bananier fermentée. Nous avons assisté à toute la préparation du pain.

 

P1060386

pulpe faux bananier 2 P1060387

P1060390

cuisson galette dorze P1060392

 

P1060396

P1060397

Nous avons acheté des cafetières typique construites en terre cuite dnas ce village car l'artisanat y était véritablement remarquable!

 

P1060389

Nous avons dégusté un marc local préparé à base d'un mélange de plusieurs céréales fermentées avec du pain préparé à base de pulpe de faux bananier servi avec du miel et du piment ! Délicieux mais vraiment très piquant !

 

P1060398

P1060400

P1060401

P1060402

P1060409

P1060413