Nous avons poursuivi notre après-midi par la découverte de plusieurs villages basques du côté espagnol en passant l’ancien poste des Douanes française en nous rendant à Urdax.

Urdax est un charmant petit village aux belles bâtisses basques et aux anciennes fermes agricoles. Au centre du village se trouve un monastère et un ancien moulin qui méritent un détour.

Le monastère a subi deux incendies importants : en 1526 (lorsque la Navarre perd son indépendance) et en 1793 (pendant la convention en France, lorsque les troupes françaises ont envahi la zone et incendié le monastère et le bourg d’Urdax). Ce dernier incendie a détruit la grande bibliothèque du monastère, avec plus de 9000 volumes.

De l’ancien monastère ne subsistent que l’église et le cloître qui, avec d’autres dépendances, constituent le musée du monastère et l’exposition d’art.

P1110329

P1110330

P1110331

 Urdazubi en langue basque veut dire : eau et pont. De nombreux canaux traversent et irriguent le village, et les belles façades des maisons «indianos» s’y reflètent.

Le style architectural de ses constructions est sans aucun doute l’une des principales attractions d’Urdax où se combinent fermes traditionnelles et demeures seigneuriales.

Dans les rues du village, le regard est souvent attiré par de magnifiques bâtisses, dont certaines ont appartenu à des « indiens », émigrés du village de retour des Amériques ayant construit de somptueuses maisons qui sont souvent ornées de blasons : Sabatenea, Mitxelenea, Indiano-Baita, Donpedronea, ainsi que la maison de Pedro Axular.

Pedro Aguerre « Axular », prêtre, écrivain en langue basque qui vécut la première moitié du 17ème, est l’auteur du fameux Gero («Après» en français) ouvrage majeur de la littérature basque.

P1110332

P1110333

D’Urdax nous avons poursuivi par la découverte de Zugarramurdi, un village réputé du Pays Basque, pour être le village des sorcières.

Entre mythe et réalité, la visite de la grotte des sorcières vous permettra d’en apprendre davantage sur cette légende.

Situé à une vingtaine de minutes du célèbre village d’Espelette, c’est un petit village enchanteur, calme, entouré de verdure et regorgeant de surprises. Maisons traditionnelles typiques de la province de Navarre, chemins pavés et paysages à couper le souffle.

Ce village est très connu pour ses grottes où étaient censées se réunir des « sorcières » dans des cérémonies appelées « akelarre » (lande du bouc, en basque).

P1110334

P1110335

P1110336

P1110337

P1110338

 En 1610 a eu lieu à Logrono un procès lors duquel l’Inquisition accusa de sorcellerie 31 habitants de Zugarramurdi et en condamna 11 au bûcher. Les condamnations se basèrent pour la majeure partie des cas sur des témoignages empreints de superstition, peu fiables et produits par des envieux.

À la fin du procès, des hommes et des femmes ont été brûlés vifs, d'autres condamnés à l'exil perpétuel avec confiscation de leurs biens. On a même été jusqu'à brûler en effigie des personnes mortes en prison en attente du procès.

Il serait incorrect de parler de Zugarramurdi sans évoquer ses grottes : incontournables et magnifiques, fameux repaire des sorcières. Et surtout gare à l’Olabidea, rivière parallèle aux grottes, considérée comme celle de l’Enfer…

Nous nous sommes contentés de visiter le village très beau et paisible bien loin de ces mythes !

P1110339

P1110340