Dans l'après-midi, nous avons continué à découvrir ce site exceptionnel dans le cadre d'une randonnée dédiée à la découverte souterraine des tsingy.

Nous avons tout d'abord traversé la grotte de Milaintety peuplée des plus petites chauves-souris de Madagascar sur environ 800 mètres de traersée. Très impressionnant. Surtout la sortie avec un paysage de canyon irréel, les parois des rocheuses semblant toucher le ciel, ressemblait à des orgues basaltiques, avec une forêt en contrebas.

P1140191

P1140176

P1140181

A la sortie nous avons rejoint le 2ème canyon qui nous a conduit à la grotte cathédrale située en face de la sortie de la précédente. Nous avons été étonnés par une odeur assez désagréable à son entrée. Notre guide nous a expliqué qu'il s'agissait de l'odeur des blattes très nombreuses dans cette grotte qui se nourrissent des excréments des chauves-souris. Nous avons pu constater l'existence au sol de très nombreuses blattes peu ragoutantes en effet.

P1140263

Cependant, après plusieurs mètres, l'odeur s'est atténuée et nous avons découvert les puits de lumières éclairant la grotte, dont le plus important, très connu car Nicolas Hulot l'a descendu en rappel dans une émission d'Ushuaia. On y entendait les cris de chauves-souris plus grosses que nous voyons voleter dans les airs au-dessus de nos têtes.

P1140208

P1140205

Nous sommes ensuite remontés un peu plus haut dans le canyon verdoyant pour découvrir la 3ème et dernière grotte dite grotte de l'homme composée de concrétions de stalactites et stalagmites parmi les plus belles au monde.

P1140217

Cette grotte n'est pas très grande mais l'atmosphère y est particulièrement oppressante du fait de l'humidité ambiante qui sature l'air. Les concrétions brillent et sont magnifiques ! Au sortir de cette grotte, nous avons eu le plaisir de croiser une mangouste rousse à la queue annelée. Magnifique animal !

P1140236

P1140242

Quelle expérience grandiose et rarissime que cette découverte de grottes monumentales. Notre guide nous a expliqué que très peu de touristes empruntent ces grottes.

Il faut savoir que ces grottes sont sacrées. Elles ont abrité le peuple de l’Ankarana soumis aux attaques des Merina. De nombreux habitants sont morts de faim dans ces grottes et jusqu’à peu, les descendants des Merina n’avaient pas le droit d’y pénétrer. Et encore maintenant, s’ils y rentrent, ils n’ont pas le droit de parler leur dialecte.

Nous avons ensuite traversé une forêt sèche où il n'est pas rare de croiser des lémuriens, des chauves-souris et des oiseaux qui peuplent le parc.  Et beaucoup moins agréable, du poil à gratter. Infernale mikina (comment oublier ce nom) qui est une liane qui lâche ses spores très urticants.

De retour à notre campement, nous avons pris un petit apéritif et sommes partis à la découverte nocturne des alentours pour débusquer le plus petit lémurien nocturne du monde. Et vers 20h15 nous l'avons trouvé grâce à nos frontales, en faisant briller ses yeux.

P1140358

 Il s'est approché de nous. Une petite boule de poil ressemblant à un Gremlin's. Quelle chance exceptionnelle de découvrir une telle rareté de la nature grâce à notre guide !

P1140458

P1140704

P1140764

P1140874

Le dîner a été composé de riz, de légumes marinés et d'un délicieux poulet coco et des oranges en dessert !