Les carnets de voyage de la belette agile

mardi 13 août 2019

Jordanie - le village néolithique d'Ail-Beidha

En sortant du site de Little Petra, nous avons visité les ruines du village néolithique d'Ail-Beidha (datant de 9000 ans) qui a marqué les premiers pas vers le pastoralisme et l'agriculture.

P1010077

P1010079

P1010080

P1010081

P1010082

P1010083

P1010085

P1010086

P1010087

P1010088

P1010089

P1010091

P1010092

Notre guide nous a réservé une surprise exceptionnelle ce soir là en nous conduisant, sur le chemin du monastère de Petra, que nous allions découvrir le lendemain matin, à notre lieu de campement de la soirée. Il s'agissait d'une grotte creusée dans la roche, réhabilitée en lieu de campement fermé et chauffé.

P1010094

P1010099

P1010102

P1010107

Fini le montage des tentes et les nuits fraîches. Nous avons adoré ce lieu et le délicieux repas que notre cuisinier préféré nous y a concocté, composé de poulet mariné et cuit au feu de bois, agrémenté de légumes locaux délicieux, et pour le dessert de délicieux gâteaux au miel.

P1010109

P1010110

Posté par beletteagile à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 6 août 2019

Jordanie - Little Petra

Après le déjeuner, nous avons rejoint dans un canyon vertigineux et magique le Siq al Barid surnommée « Little Petra », un faubourg de son illustre voisin qui abrite temples et tricliniums, où nous avons pu admirer les premiers tombeaux monumentaux de Jordanie tellement connus dans le monde. Ces façades sculptées à même les parois d'agile blanches. Pour accéder à ce site merveilleux, nous avons emprunté une gorge et de nombreux petits escaliers raides taillés dans la roche comme tout le reste ici. Une merveille. Cette civilisation nabatéenne est vraiment exceptionnelle par les œuvres qu'elle a laissé derrière elle entre – 200 avant JC et 106 après JC, période qui a constitué l'âge d'or de cette civilisation de batisseurs.

P1010006

P1010007

P1010008

P1010011

P1010013

P1010014

P1010019

P1010020

P1010022

P1010023

P1010024

P1010026

P1010027

P1010028

P1010029

P1010032

Nous avons encore pu admirer sur ce site merveilleux de très beaux oiseaux qui jouent dans les nombreuses cavités présentes dans les montagnes.

P1010037

P1010046

P1010047

P1010048

P1010050

P1010052

P1010053

P1010054

P1010055

P1010057

P1010059

P1010060

P1010063

P1010065

P1010067

P1010068

P1010070

P1010071

P1010073

P1010074

P1010075

P1010076

Posté par beletteagile à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 30 juillet 2019

Jordanie - le plateau d'Al Farsh - le Djebel Garoun

Nous nous sommes réveillés le lendemain matin sous un ciel chargé dans une atmosphère humide. Heureusement malgré de gros nuages, notre journée s'est déroulée sans la moindre goutte de pluie mais avec un vent cinglant. A noter, si le printemps en Jordanie est définitivement l'une des meilleures périodes pour découvrir le pays, car les fleurs de toutes couleurs jonchent les chemins et les sites, le fond de l'air est encore un peu frais et notamment le soir !

Mais avant de plier notre camp de base et de repartir à l'aventure direction le sud, nous avons encore pris un petit déjeuner de roi, toujours salé et composé de produits locaux. Entre autres délices, l'un de nos petits bonheurs était de tremper une pita bien chaude dans de l'huile d'olive puis dans un mélange d'herbes et de graines de sésame délicieux !

P1000887

Ensuite nous avons quitté ce site fabuleux pour randonner, pendant 5 heures, au milieu des cultures du plateau d'Al Farsh et nous avons traversé le Djebel Garoun et bénéficié d'une vue imprenable sur le grand rift et Israël.

Autant dire que cette nouvelle journée m'a permis de découvrir encore de merveilleux oiseaux tels qu'une huppe très rareque nous avons eu la chance ensuite de revoir furtivement à Petra puis dans le Wadi Rum. Mais ici j'ai pu l'immortaliser!

P1000889

P1000892

P1000894

P1000895

P1000899

P1000903

P1000909

P1000913

Sur le chemin, que de contrastes saisissants!

P1000915

P1000916

P1000917

P1000918

P1000919

P1000920

P1000921

P1000922

P1000923

D'ici une vue imprenable sur le grand rift et Israël!

P1000926

P1000927

P1000928

P1000929

Ce jour là, nous avons déjeuné dans un endroit magique encore composé de montagnes aux formes étranges sculptées par l'érosion. Notre guide Khaldoun sur un feu de bois improvisé nous a préparé un délicieux repas à base de tomates coupées en dé et de fèves. Ce plat s'appelle Galayah et peut également s'agrémenter d'oignons et d'ail.

P1010003

P1010005

Posté par beletteagile à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 23 juillet 2019

Jordanie - le massif de Gbour al Wheidat

Le lendemain matin, nous avons retrouvé avec un grand réconfort le soleil jordanien, le fond de l'air étant très frais même en cette fin du mois d'avril. Après un délicieux petit déjeuner où pour la première fois j'ai dégusté une pâte de sésame et de dattes, espèce de beurre de cacahuète plus doux, nous avons commencé notre randonnée du jour de 3 heures sur les débuts de la chaîne des monts Sharah et avons marché au milieu de genévriers, arbres jordaniens les plus répandus, en surplombant les plaines désertiques du wadi Araba, dans des paysages d'argile et de grès clairs et ocres vallonnés. Le massif dans lequel nous avons évolué s'appelle le Juhair.

P1000745

P1000747

P1000750

Le site magique que nous avons alors découvert et dans lequel nous avons posé notre campement pour la nuit était le massif du Gbour al Wheidat, une splendeur. Vu le temps particulièrement ensoleillé de la journée, j'ai d'ailleurs pris mon premier coup de soleil du séjour ce jour-là ! A quatre heures, nous avons installé notre camp de base dans ce décors et bu un thé chaud agrémenté de quelques dattes. La vie en mode bédouin.

P1000755

P1000758

P1000759

P1000760

P1000761

P1000768

P1000769

P1000772

P1000773

P1000774

P1000777

Après une pause déjeuner bien méritée composée de pita et de légumes, nous avons repris notre marche dans un paysage juste féerique de montagnes érodées par le sable déployant des formes originales, tutoyant des montagnes pointues et des plaines ensablées dans mille nuances d'ocres. Des troupeaux de chèvres allant et venant tranquillement dans ce paysage avec quelques bédouins sur leur âne. L'âne est définitivement le moyen de locomotion le plus courant en Jordanie et notamment sur les sites touristiques, devant les dromadaires !

P1000793

P1000799

P1000808

P1000811

P1000812

P1000813

P1000814

P1000815

P1000816

P1000818

P1000819

P1000821

P1000824

P1000829

P1000830

P1000831

P1000840

P1000842

P1000843

En arrivant sur le lieu de notre campement, en montant les tentes pour la nuit nous avons découvert le seul et unique scorpion de notre séjour, tout petit et jaune, les pires semble t'il!! Nous l'avons rapidement écarté de notre lieu de vie et nous n'avons eu aucun sujet avec les petites bêtes du désert tout le long de notre séjour!

P1000848

P1000850

P1000854

P1000856

Notre lieu de campement était totalement magnifique et nous a offert un écrin magique pour profite d'un coucher de soleil mémorable!

P1000860

P1000865

P1000866

P1000867

P1000870

P1000872

P1000875

P1000876

P1000878

P1000879

P1000880

Ensuite, il était bien temps de se régaler d'un bon repas préparé avec attention par notre cuisinier local autour d'un bon feu de camp. Ce soir là, il nous a préparé le plat national, à savoir le Mansaf préparé avec des morceaux d’agneau mijotés en ragoût, arrosés d’une sauce au yaourt de chèvre fermenté (jamid) et accompagnés de riz agrémenté de cacahuètes et comme d'habitude, il y en avait pour une armée ! On s'est régalé. La nourriture jordanienne très méditéranéenne est vraiment délicieuse, à base de légumes du soleil, d'huile d'olive, de fèves et de pois chiche sous toutes ses formes et notamment en houmous.

P1000883

P1000885

P1000886

Nous avons ensuite retrouvé les bras de Morphée pour notre deuxième nuit sous tente car le fond de l'air était des plus frais même à la mi avril ! Et pas de chiens...

Posté par beletteagile à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 16 juillet 2019

Jordanie - la forteresse de Shaubak

Ensuite nous avons rejoins la forteresse de Shaubak, un château situé dans un environnement sauvage et reculé, également de la période des croisades, mais très différente de la forteresse de Kérak.

P1000701

Cette nouvelle forteresse domine une vallée ocre où des villages abandonnés de maisons quasi troglodytiques apparaissent dans le paysage. Quelquefois, on les distingue à peine dans le paysage tellement elles s'insèrent de manière élégante et discrète dans cette nature impressionnante.

 P1000702

P1000703

P1000705

P1000706

P1000708

P1000710

P1000711

P1000712

P1000713

P1000714

P1000715

P1000717

P1000718

P1000719

P1000724

drapeau jordanien dans le vent à Shaubak

P1000726

Nous nous sommes installés pour une première nuit de bivouac à Shaubak dans un coin désertique magique.

P1000731

Nous avons pu admirer un magnifique coucher de soleil dans cet environnement aride et tellement paisible.

P1000727

P1000728

P1000729

P1000730

Nous avons partagé un dîner délicieux avec un maglouba..Son nom (signifiant « à l’envers ») explique très bien la préparation et la présentation de ce plat. Le poulet est cuit dans le fond d’une marmite. Lui sont superposés par la suite les légumes (souvent des pommes de terre) puis le riz. La marmite est ensuite retournée et apportée telle quelle à table : on soulève et magie, le repas apparaît ! Très bon et premier contact avec Abed notre cuisinier, chanteur et joueur d'oud.. un type exceptionnel dont nous aurons l'occasion de reparler..

P1000734

Le froid de la nuit s'étant fait sentir, nous n'avons pas fait de vieux os et sommes rapidement rentrés dormir dans notre duvet pour notre première nuit sous tente du séjour...enfin..essayer de dormir car une bande de chiens est venue faire du chahut dans le campement jusqu'à une heure avancée de la nuit.

Posté par beletteagile à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 9 juillet 2019

Jordanie - la réserve de biosphère de Dana

Après le repas, nous avons rejoint la réserve de Dana, magnifique site aux maisons couleur calcaire merveilleusement insérées dans le paysage au sommet d'une colline. Cette réserve de biosphère de Dana est un des joyaux secret de la Jordanie qui héberge un écosystème d'une étonnante diversité.

P1000619

P1000622

P1000624

Ce village de l'époque ottomane, réhabilité car très touristique, est perché sur un piton rocheux. Aux alentours, à travers les jardins en terrasses autour du charmant petit village, nous avons pu découvrir de jolis oiseaux aux couleurs violette, bleue et blanche et une nature luxuriante avec les vestiges de systèmes d'irrigation ingénieux.

P1000625

P1000627

P1000631

P1000632

P1000635

P1000640

P1000642

P1000652

P1000654

P1000659

P1000662

P1000663

P1000679

P1000681

P1000685

P1000687

P1000692

P1000693

P1000700

Posté par beletteagile à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 2 juillet 2019

Jordanie - la forteresse de Kerak

Nous avons rejoint la forteresse légendaire de Kerak datant de l'époque des croisades en 1134, forteresse qui a vu se succéder les batailles entre les croisés et les armées de Saladin. Nous y avons visité les écuries, les dortoirs, et avons pu y admirer les voûtes monumentales en pierres apparentes et les douves tout autour de la forteresse la rendant imprenable.

P1000597

P1000598

P1000599

P1000600

P1000601

P1000602

P1000603

P1000604

P1000607

P1000608

P1000609

P1000613

P1000614

P1000615

P1000616

P1000617

Après cette visite, nous avons déjeuné à Kerak encore une fois dans un restaurant panoramique où nous avons dégusté notamment de délicieux gâteaux au miel.

Posté par beletteagile à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 25 juin 2019

Jordanie - massif du Wadi Mujeb

Le lendemain matin, nous avons quitté notre hôtel à Madaba à 9h30 direction la forteresse de Kerak, via la fameuse route des Rois. Sur la route nous avons pu admirer un très beau canyon aux couleurs ocres dans le massif du Wadi Mujeb.

P1000555

P1000557

P1000558

P1000559

P1000560

P1000561

P1000562

P1000563

P1000564

P1000565

P1000566

P1000568

La Jordanie possède une grande variété de fleurs sauvages à fleurs, mais la plus célèbre est la fleur nationale - l'iris noir. Les champs de cette fleur, qui ne se trouve pas en Europe, peuvent être vus près de la ville de Madaba. Sur le chemin notre guide Khaldoun, nous a fait découvrir cette fleur si rare.

P1000572

P1000583

P1000595

P1000596

Posté par beletteagile à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 18 juin 2019

Jordanie - visite de la splendide cité romaine de Jerash

Une fois ces agapes achevées, nous avons repris le minibus pour rallier un peu plus au sud dans la direction d'Amman, la cité gréco-romaine de Jerash, site considéré comme l'une des villes provinciales romaines les mieux conservées au monde.

 Franchement cette visite qui nous a pris plusieurs heures a été saisissante.

P1000544

 

P1000548

 

P1000493

P1000496

Figurez vous une immense ville romaine dont la plupart des édifices colossaux sont encore partiellement conservés, suite au malheureux séisme qui s'est produit en 748 et qui a réduit la population de la ville à 4000 personnes alors qu'elle en comptait à son apogée 20 000 au début du IIIème siècle, lorsqu'elle fut honorée avec le rang de colonie romaine. Ce terrible événement a scellé l'abandon progressif de cette cité.

 Cette cité était ceinte par des remparts dont les vestiges donnent à se représenter son immensité. Elle est notamment composée :

- d'un spectaculaire arc de triomphe à son entrée sud, appelé « porte d'Hadrien » qui est monumentale et très bien conservée,

P1000446

 

P1000449

P1000451

- d'une immense voie romaine pavée et bordées de magnifiques colonnes ouvragées,

P1000470

- d'un hippodrome,

P1000460

P1000462

- de plusieurs temples de Zeus, de Dyonisos, dieu grec du vin, et d'Artémis, déesse grecque de la chasse, surplombant majestueusement la cité sur la colline. La porte monumentale ouvrant sur une volée de marches en pierre vers le temple d'Artémis est vraiment une réussite architecturale. A mesure que l'on monte les marches, le temple se révèle au visiteur, pour ensuite temporairement disparaître à nouveau derrière une nouvelle volée de marches monumentales puis réapparaître dans toute sa majesté antique.

P1000473

P1000476

P1000479

P1000480

P1000490

P1000553

- d'une place monumentale ovale, véritable agora où de nombreux commerçants proposaient leurs marchandises,

P1000463

P1000465

 

P1000550

P1000549

P1000545

P1000505

- d'un magnifique théâtre merveilleusement conservé à l'acoustique fabuleuse où nous avons pu bénéficier d'un petit concert local à la cornemuse et aux percussions, qui est le lieu de représentation de nombreux artistes en Jordanie. Un écrin magnifique pour toute forme de représentation artistique. Cornemuse ? En fait, il y a une influence britannique qui s'est traduite dans la mise en place d'une musique militaire avec ces instruments un tantinet décalés dans le contexte.

P1000515

 

P1000518

P1000519

P1000520

P1000529

P1000542

musique locale devant Théâtre à Jerash

- d'églises catholiques surplombant la cité, dont nous avons pu admirer les magnifiques mosaïques antiques partiellement conservées, représentant à la fois des scènes de la vie quotidienne et la faune sauvage.

P1000497

P1000498

Même si par le passé j'avais déjà eu la chance de visiter des sites archéologiques romains notamment à Delphes, l'importance de ce site et la qualité des vestiges en font sans conteste ce que j'ai vu de plus spectaculaire. Je n'ai pas eu de mal à m'imaginer les chariots romains sur la voie pavée dont les soubassements étaient dédiés à l'évacuation des eaux de pluie notamment par d'ingénieux et très efficaces systèmes hydrauliques.

 Cette visite a été d'autant plus magique que la cité était gagnée par une végétation florale printanière jaune et violette la rendant tellement belle.

 P1000499

 

P1000501

 

Je vous mets les liens vers la visite guidée de la cité reconstituée par des logiciels dans sa splendeur des origines et son entièreté...

Reconstitution du temple d'Artémis :

 


Reconstitution de la cité de Jerash :

 

Nous avons quitté ce merveilleux site pour rejoindre Madaba pour une nouvelle nuit dans cette ville historique dans le même hôtel et nous offrir une bonne nuit de repos bien méritée.

Mais avant le repos nous avons fait un délicieux repas avec le plat typique jordanien, le maqlouba à base de légumes et de poulet. On dirait une recette de type tarte renversée! Vous allez mieux comprendre en regardant la vidéode Thierry, notre compagnon de voyage qui a eu la bonne idée d'immortaliser ce moment!

 

Posté par beletteagile à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 11 juin 2019

Jordanie - la forteresse d'Ajloun

Nous avons ensuite pris la route pour rallier par la route en minibus la ville d'Ajloun et sa forteresse, un ouvrage (édifié entre 1184 et 1188) qui domine la vallée arrosée par le Jourdain et ses affluents.

Sur la route, nous avons pu découvrir en la traversant, la très belle ville d'Amman très étendue qui regroupe 4,5 millions d'habitants, soit près de la moitié de la population jordanienne qui en compte environ 10 millions, ce qui est considérable en proprtion. Sa particularité réside dans sa très grande harmonie architecturale du fait que la ville impose l'usage du calcaire blanc pour l'édification d'une ou plusieurs des façades des maisons selon le secteur de la vile dans lequel elle est située. La ville est donc composée d'édifices blancs ce qui la rend vraiment très belle et caractéristiques parmi les villes du nord du pays.

 Le nord du pays vers lequel nous nous rendions est clairement une zone très fertile et verte. Des forêts et des collines verdoyantes à perte de vue. Des pépiniéristes le long des routes avec des fruits et légumes variés vendus par de petits exploitants le long des routes. Une autre image de la Jordanie, finalement méconnue des touristes et peu relayée par les médias. Pas étonnant que la densité de population y soit donc si importante par rapport aux zones du sud arides et désertiques.

P1000494

 Nous avons pu nous apercevoir que la conduite automobile des jordaniens est on ne peut plus sportive et qu'il faut savoir s'imposer pour éviter les queues de poisson à répétitions qui apparaissent ici tout à fait naturelles. Il faut bien dire, sans citer de nom, que notre chauffeur fort sympathique au demeurant, n'était pas le dernier à faire quelques acrobaties routières et à y prendre, à l'évidence, un plaisir non dissimulé.

 Nous avons mis près de 2 heures pour rejoindre Ajloun, dont nous avons visité la forteresse située sur un promontoire qui en a fait pendant des siècles un lieu stratégique d'observation et de défense du territoire musulman par les troupes de Saladin et son musée contenant des pièces datant de l'âge de bronze et admiré la vue panoramique remarquable sur les vallées avoisinantes couvertes de cultures, telles que la vigne et les oliviers.

P1000413

P1000416

P1000417

P1000418

P1000423

P1000424

Une vue splendide de ce grenier de la Jordanie qui par temps plus clair nous aurait permis d'admirer le lac de Tibériade, le Jourdain, la Palestine et Israël. Mais comme le temps était un peu couvert nous avons tout de même pu admirer les vallées proches verdoyantes très impressionnantes.

P1000410

P1000427

P1000430

P1000443

Une fois cette visite terminée nous sommes allés déjeuner dans un petit restaurant local attenant à la vue panoramique merveilleuse proposant peu de couverts et clairement fréquentés quasi uniquement par des jordaniens, ce qui nous a clairement plu et était de très bon aloi.

Nous n'avons pas été déçus quand nous avons vu arriver les plats façons mezzes, tous composés de légumes et produits frais locaux cuisinés sur place et accompagné de pita chaudes. Un vrai moment de bonheur, d'autant plus que ces mets délicieux étaient accompagnés d'un breuvage à base de menthe hachée, d'eau et de citron ! Délicieux ! On appelle cette boisson le limoun na'naa. J'y ai même fait ma première expérience de chicha à la menthe et au citron. J'ai adoré ! Surtout dans un tel cadre.

P1000618

Posté par beletteagile à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,