Les carnets de voyage de la belette agile

vendredi 28 avril 2017

L'andalousie - La place d'Espagne

Nous avons débuté notre troisième jour à Séville par un retour vers la place d'Espagne pour en profiter encore un peu plus. Nous avons pu découvrir la beauté de cette place immense. Elle forme un demi cercle de 200 mètres de diamètre dans lequel s'élèvent des installations bâties pour l'exposition hispanico-américaine de 1929. Nous avons pu admirer les 48 bancs d'azulejos de Triana représentant les différentes provinces espagnoles.

P1190303

Nous avons pu y admirer de nombreuses péruches volant de palmier en palmier avec leur petit chant caractéristique.

P1190313

P1190314

P1190315

P1190316

P1190318

P1190319

P1190321

P1190322

P1190323

P1190325

P1190326

P1190327

Posté par beletteagile à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 25 avril 2017

L'andalousie - Séville - Le quartier de Triana et le flamenco

Après cette visite nous avons décidé de traverser le guadalquivir et de découvrir le quartier typique de Triana réputé pour son ambiance flamenco et ses lieux typiques et pittoresques.

P1190281

P1190282

P1190286

P1190287

P1190288

P1190289

P1190290

P1190291

P1190292

Nous avons flané comme à notre habitude, et avons fait le tour de ce quartier populaire bien moins touristique que tout ce que nous avions vu dans la journée.

Nous avons retraversé le fleuve pour atteindre l'avenue de la constitution dans le quartier del Arenal, puis nous nous sommes doucement dirigés vers l'hôtel pour une petite pause avant la soirée. Mais comme nous tenions à réserver des places pour un spectacle de flamenco, nous sommes passés par la casa de la memoria. Nous avons encore joué de chance car toutes les places n'avaient pas encore été vendues pour le spectacle de 21 heures.

P1190299

Après une petite pause bienvenue dans cette journée tellement remplie de belles découvertes, nous avons rejoint le lieu du spectacle.

Nous sommes rentrés dans une toute petite salle de spectacle. Nous étions si proches de la scène, et si peu nombreux que cela m'a étonnée. Un chanteur, un guitariste, un danseur et une danseuse. Quel spectacle, mais quel spectacle. Nous en avons pris plein les yeux et les poils sont restés dressés sur mes bras pendant toute la durée du spectacle, tant l'ambiance était électrique au son des talons entrechoquant régulièrement et en cadence le sol. Ce spectacle de flamenco, le premier auquel j'ai assisté, a été splendide. Nous étions face à de vrais professionnels et ça change vraiment tout. Cette soirée restera gravée dans ma mémoire. Une vraie émotion qui ne m'a pas quitté.

Comme nous sommes du genre fidèle, nous sommes retournés diner à la cava bar pour déguster des tapas au fromage avec les patatas bravas, ces frites sauce à l'ail tellement délicieuses, et une burata aux légumes andalous délicieux.

Ce fût une merveilleuse deuxième journée à Séville…

Posté par beletteagile à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 22 avril 2017

L'andalousie - Séville - L'arène de la Real Maestranza

Mais ce que nous souhaitions vraiment découvrir c'était l'arène de Séville, la Real Maestranza, alors nous l'avons rapidement rejointe pour la visiter.

P1190264

P1190265

P1190266

P1190267

P1190268

Une visite guidée nous a permis de découvrir tout l'univers de la tauromachie avant de rentrer bel et bien dans l'arène. Quand on est au centre de ce cirque, on ne peut s'empêcher d'imaginer la tension qui y règne lorsque l'animal y est lâché et qu'un combat se met en place entre le toréador et le taureau.

P1190269

P1190270

P1190272

P1190274

P1190275

P1190276

J'ai beaucoup aimé cette visite d'autant que c'était pour moi la première fois que je découvrais une arène et l'envers du décors.

Posté par beletteagile à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 19 avril 2017

L'andalousie - Séville - Le quartier del arenal

Après cette longue et très agréable visite guidée de la cathédrale et de la giralda, nous avons rejoint le quartier d'el Arenal pour déjeuner, vers 15h, à l'espagnole en somme…

P1190247

P1190249

P1190250

P1190251

P1190252

Nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant à la décoration typique de la tauromachie avec de nombreuses têtes de taureaux accrochées aux murs comme autant de trophées. Sous chaque tête, figure le nom du taureau, la date de son sacrifice et le nom du tauréador victorieux. Nous y avons dégusté des assiettes de tapas et surtout un plat de jambon bellota délicieux et fondant !!

P1190254

P1190259

P1190261

P1190262

P1190263

Nous avons poursuivi après le repas, nos pérégrinations dans ce quartier moins touristique mais très agréable vers l'avenue de la Constitution.

Nous avons découvert le bâtiment monumental des archives des Indes, à deux pas de la Cathédrale, qui regroupe des bibliothèques d’archives exceptionnelles et quelques objets rares des colonies espagnoles.

Posté par beletteagile à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 16 avril 2017

L'andalousie - Séville - La cathédrale et la Giralda

Nous sommes remontés dans la calèche pour rejoindre le coeur du quartier de Santa Cruz et sa magnifique cathédrale qui fût édifiée sur l'emplacement d'une mosquée dont il ne reste aujourd'hui que la Giralda, l'ancien Minaret et quelques murs. Elle est splendide et gigantesque. Il s'agit de la 3ème plus grande cathédrale du monde et la plus large des cathédrales gothiques. J'ai été ravie de découvrir la beauté de ses vitraux si anciens et pourtant paraissant si contemporains par leurs compositions et coloris.

P1190201

P1190203

P1190204

P1190205

P1190208

P1190210

P1190212

P1190214

P1190216

P1190217

P1190218

P1190220

P1190221

P1190222

P1190223

P1190224

P1190226

P1190227

P1190228

Nous avons rejoint la Giralda à la fin de notre visite. Il s'agit d'une grande tour de 97,50 mètres superbement sculptée qui domine la cathédrale. C'est lun des bâtiments les plus hauts du monde et l'ancien minaret de la grande mosquée. Elle est surmontée d'un clocher baroque ajouté par les catholiques. On y accède par une large rampe de 35 étages, sans escaliers, qui permettait jadis au muezzin de se rendre à cheval au sommet du minaret. La montée n'est pas difficile et offre au sommet un panorama merveilleux sur Séville et ses monuments et son architecture grandioses. On y découvre également des cloches monumentales.

P1190230

P1190231

P1190232

P1190235

P1190236

P1190237

P1190238

P1190239

P1190241

P1190242

Nous avons fini notre visite par le beau patio de los naranjos, ou cour des orangers qui porte bien son nom puisqu'il est littéralement couverts d'orangers. Un très bel endroit qui servait autrefois de lieu d'ablutions pour les musulmans, où l'on discerne d'ailleurs encore les canaux d'irrigations creusés par les arabes, avec en son centre une fontaine d'époque romaine.

P1190243

P1190244

P1190245

 

Posté par beletteagile à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 13 avril 2017

L'andalousie - Séville - La place d'Espagne

Nous avons ainsi fait une halte à la Plaza de America peuplée d'oiseaux puis à la très célèbre Plaza de Espana. Un spectacle de flamenco a attiré les badauds et nous sommes descendus de la calèche pour nous imprégner de l'ambiance de l'endroit. Cette place formant un demi cercle est habillée de canaux d'eau claire sur lesquels baguenaudent des touristes émerveillés dans de petites barques.

P1190148

P1190149

P1190153

P1190154

P1190155

P1190159

P1190161

P1190163

P1190165

P1190166

P1190170

P1190176

P1190178

P1190183

P1190185

P1190189

P1190192

 

Posté par beletteagile à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 10 avril 2017

L'andalousie - la découverte de Séville en calèche

Nous avons poursuivi dans ces rues où les magasins sont pleins de vêtements traditionnels : mantilles et robes de flamenco multicolores. Séville regorge de petites boutiques d'articles traditionnels. Cela nous a fait pensé à Lisbonne qui partage avec Séville cette authenticité.

P1190102

P1190103

Nous avons ensuite continué d'arpenter les rues de Séville vers le musée du Flamenco, pour rejoindre par de petites ruelles au charme incroyable la Plaza de San Francisco où nous avons découvert l'une des attractions de la ville, à savoir les calèches. Après en avoir photographié plusieurs, un homme s'est approché de nous pour nous proposer une balade en calèche d'environ 40 minutes permettant de découvrir les plus beaux sites de Séville.

P1190106

P1190107

Nous n'avons pas hésité une seconde et nous nous sommes confortablement installés dans la calèche et nous sommes laissés porter doucement dans les rues de Séville au son des sabots du cheval sur les pavés. Nous avons adoré ce moment.

P1190114

Nous avons découvert le quartier del Arenal, moins touristique et plus typique. Dans ce quartier, nous avons d'abord aperçu les abords en murs blancs de l'arène de Séville, appelée « plaza de toros de la Maestranza ». Ca nous a clairement donné envie de découvrir ensuite ce haut lieu de la culture Sévillane.

La calèche nous a porté jusqu'à la Torre del Oro, dont le nom vient des azulejos dorés qui le couvraient autrefois. Elle ressemble un peu à la tour de Belem de Lisbonne. Pour la petite histoire, cette tour jouait un rôle important de la défense de Séville. En effet elle était rattachée à l’Alcázar par des fortifications. A l’époque une deuxième tour se trouvait de l’autre côté et lorsque les bateaux ennemis envisageaient d'attaquer la belle cité, on tendait une chaîne entre ces deux tours. Un moyen de défense extrêmement dissuasif!

P1190123

P1190126

P1190128

Nous avons ensuite atteint le Parc de Maria Luisa, un magnifique havre de paix et de verdure parsemé de plans d'eau et d'arbres exotiques magnifiques. En calèche, le bonheur était total de découvrir tous les édifices attenant à ce parc, tranquillement, en profitant du grand air.

P1190130

P1190133

P1190140

P1190142

 

Posté par beletteagile à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 7 avril 2017

L'andalousie - le quartier Alfalfa de Séville 2

Nous avons poursuivi dans les ruelles notre découverte du coeur de la cité en passant devant de nombreuses églises : Iglesia de San Pedro, San Ildelfonso.. Puis après avoir dépassé le couvent de San Leandro, nous avons atteint l'une des plus belle demeures de Séville, la casa de Pilatos.

P1190064

P1190066

P1190069

P1190070

Ce superbe Palais construit aux 15ème et 16ème siècles, est en effet la demeure seigneuriale la plus éblouissante de Séville. Son nom viendrait de Ponce Pilate, dont la demeure de Jérusalemn aurait ressemblé à celle-ci. Un patio immense bordé d'arcades avec une spendide fontaine en son centre et tout autour des pièces aux murs recouverts d'azuleros tous différents et magnifiques.

P1190071

P1190072

P1190074

P1190075

P1190076

P1190078

P1190079

P1190080

P1190081

P1190082

P1190083

P1190084

P1190086

P1190087

P1190088

P1190089

P1190090

P1190091

P1190092

P1190094

P1190095

P1190097

P1190098

P1190099

P1190100

Des portes immenses et lourdes en bois scuplté comme de la marqueterie. En admirant ces ouvrages, on ne peut qu'imaginer le temps qu'il a fallu aux artisans de l'époque pour réaliser ces décorations remarquables. C'est incontestablement un lieu à découvrir.

Posté par beletteagile à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 4 avril 2017

L'andalousie - le quartier Alfalfa de Séville

Ce qui m'a tout de suite plu ce sont les plaques des rues qui sont si différentes de celles que j'ai vu ailleurs. Toutes blanches avec le nom de la rue écrit dans le style typographique très contemporain.

Pour en revenir à l'hôtel que nous avons choisi, il était parfaitement situé à proximité immédiate de l Iglesia del Salvador dans un quartier très vivant. Nous avons d'ailleurs croisé toute la jeunesse de Séville attablée, dehors, au pied des restaurants de tapas, les « tapéos » en train de rire et de profiter du moment.

L'hôtel bénéficie d'un patio central de style mauresque tout à fait dépaysant et sublime. Ca m'a fait pensé aux médinas que j'ai visité en Algérie.

P1190047

P1190048

Je ne vous ai pas encore parlé de la température, mais nous avons été ravis de quitter Marseille, bakayée par le mistral hivernal de ce début février pour rejoindre Séville avec sa températire plus clémente.

Dès nos affaires déposées à l'hôtel, nous sommes sortis pour découvrir un peu de cette ville, de nuit. J'ai examiné les magnifiques balcons avec ferronerie ancienne et vérandas en fer forgé et nous avons déjà pu découvrir la magnificence de l'architecture des quelques monuments de la ville que nous avons pu découvrir.

Pour nous rendre au restaurant que nous avons sélectionné « la cava bar » rue Alvérès Quintero, à deux pas de notre hôtel, nous sommes passés par la plaza de San Francisco, et devant un très bel édifice qui n'est autre que le siège de l'hotel de ville.

Le restaurant où nous avons mangé m'a beaucoup plu. Il était chaudement recommandé par Trip advisor, mais surtout nous y avons découvert un serveur francophone adorable qui nous a présenté un menu en français avec beaucoup de chaleur et nous a guidé vers des tapas délicieux et variés.

Force est de constater que cet endroit est très prisé par les français car nous y avons croisé de nombreux français qui se régalaient comme nous dans ce petit restaurant de quartier si typique.

Nous avons pu y déguster au verre plusieurs vins typiques de la région, légèrement sucrés, ainsi qu'avec le dessert le fameux vin cuit « moscatel » et pour finir en beauté un tout petit verre de grappa locale. Voilà pour notre première soirée à Séville.

Nous avons débuté notre journée suivante par un délicieux petit déjeuner fait de fruits et de viennoiseries dans le patio mauresque de l'hôtel.

Nous avons décidé d'arpenter les rues du quartier Alfalfa pour y découvrir les points remarquables dès lors que nous étions immergés dans le centre historique de Séville.

P1190049

P1190050

P1190051

Nous sommes donc partis de la Plaza del Salvador en remontant la calle cuna pour rejoindre le Palacio de la Condesa de Lebrija. Il s'agit d'un palais construit au 16 siècle. Sa dernière propriétaire, ladite comtesse lui a donné un style mudéjar-renaissance au début du 20ème siècle. Nous n'y sommes pas rentrés car il n'était pas ouvert à l'heure où nous l'avons découvert, mais les photos présentes à l'entrée démontre la richesse des pièces de ce Palais.

P1190053

Juste à côté de ce Palais nous avons déniché l'un des lieux les plus courus de Séville pour les spectacles de Flamenco, à savoir, la Casa de la memoria qui jouit d'une très grande notoriété. Le spectacle y est différent presque chaque soir, et est assuré par de grands artistes de flamenco. Nous avons donc immédiatement décidé que nous réserverions dès que possible une place pour assister à un spectacle de flamenco le soir même si possible.

P1190054

Comme les réservations n'étaient pas ouvertes de bon matin, nous avons poursuivi la découverte du quartier Alfalfa en découvrant un site tout à fait singulier, à savoir Metropol Parasol aussi appelé Setas de Sevillas (les champignons de Séville). Il s'agit de parasols haut de 28 mètres. Cette structure de bois, qui recouvre la plaza de la Encarnacion, a été édifiée par un berlinois primé pour ce projet.

P1190055

P1190058

P1190059

P1190060

P1190061

P1190063

Posté par beletteagile à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 1 avril 2017

L'andalousie - l'arrivée à Séville

Séville fait partie du « triangle historique Andalou » avec Grenade et Cordoue. Mais elle a toujours été considérée comme la plus coquette des trois.

Avec plus de 700 000 habitants, Séville est située au centre d’une riche région agricole très fertile. Cette région continue à vivre principalement grâce à la culture (céréale, légume, olive) et à l’élevage de bétail (surtout les taureaux).

P1190154

P1190239

 

P1190319

 Elle est traversée par un grand fleuve qui se jette dans l’océan Atlantique : le Guadalquivir qui est un fleuve navigable. Il a d’ailleurs été dévié à l’ouest de la ville pour cause d’inondation un peu avant 1950, le canal se nomme Alphonse-XIII.

P1190281

Connectée par un important réseau de communication (surtout fluvial – encore actif à ce jour), Séville est devenue le centre culturel, politique et économique de l’Andalousie. Elle est d'ailleurs la troisième plus grandes villes d’Espagne.

Séville possède en outre un patrimoine artistique remarquable. D’après les dernières fouilles, la présence de Grecs et de Phéniciens (peuple antique du Liban) a permis de déterminer la naissance de Séville au VIIIe siècle av. JC.

Nous avons donc attéri à Séville un mercredi soir et la première image que j'ai eu de la ville est celle de milliers de points lumineux dans la nuit aperçus depuis le hublot du boeing qui nous amenait de France. Une très belle cité vu du ciel. J'ai pu apercevoir les ponts qui enjambent de part et d'autre le Guadalquivir et déjà de belles constructions.

Au sortir de l'aéroport, nous n'avons eu aucun mal à trouver le bus qui nous a amené au coeur de Séville après 40 minutes. Nous avons attendus d'être arrivés au terminus « la place d'armes » pour descendre.

P1190026

P1190029

P1190030

Pour éviter d'errer comme des âmes en peine dans les rues de Séville dès lors que nous n'avions pas très bien étudier la carte de la ville, nous avons été guidés vers Alfalfa, le quartier historique de la vieille ville où nous séjournions, par deux passantes.

Nous avons ensuite facilement rejoint notre hôtel « Las casas de los mercadores » avec le plan de la ville en empruntant de jolies ruelles.

P1190032

P1190033

P1190035

P1190040

Posté par beletteagile à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,