Les carnets de voyage de la belette agile

mardi 18 juin 2019

Jordanie - visite de la splendide cité romaine de Jerash

Une fois ces agapes achevées, nous avons repris le minibus pour rallier un peu plus au sud dans la direction d'Amman, la cité gréco-romaine de Jerash, site considéré comme l'une des villes provinciales romaines les mieux conservées au monde.

 Franchement cette visite qui nous a pris plusieurs heures a été saisissante.

P1000544

 

P1000548

 

P1000493

P1000496

Figurez vous une immense ville romaine dont la plupart des édifices colossaux sont encore partiellement conservés, suite au malheureux séisme qui s'est produit en 748 et qui a réduit la population de la ville à 4000 personnes alors qu'elle en comptait à son apogée 20 000 au début du IIIème siècle, lorsqu'elle fut honorée avec le rang de colonie romaine. Ce terrible événement a scellé l'abandon progressif de cette cité.

 Cette cité était ceinte par des remparts dont les vestiges donnent à se représenter son immensité. Elle est notamment composée :

- d'un spectaculaire arc de triomphe à son entrée sud, appelé « porte d'Hadrien » qui est monumentale et très bien conservée,

P1000446

 

P1000449

P1000451

- d'une immense voie romaine pavée et bordées de magnifiques colonnes ouvragées,

P1000470

- d'un hippodrome,

P1000460

P1000462

- de plusieurs temples de Zeus, de Dyonisos, dieu grec du vin, et d'Artémis, déesse grecque de la chasse, surplombant majestueusement la cité sur la colline. La porte monumentale ouvrant sur une volée de marches en pierre vers le temple d'Artémis est vraiment une réussite architecturale. A mesure que l'on monte les marches, le temple se révèle au visiteur, pour ensuite temporairement disparaître à nouveau derrière une nouvelle volée de marches monumentales puis réapparaître dans toute sa majesté antique.

P1000473

P1000476

P1000479

P1000480

P1000490

P1000553

- d'une place monumentale ovale, véritable agora où de nombreux commerçants proposaient leurs marchandises,

P1000463

P1000465

 

P1000550

P1000549

P1000545

P1000505

- d'un magnifique théâtre merveilleusement conservé à l'acoustique fabuleuse où nous avons pu bénéficier d'un petit concert local à la cornemuse et aux percussions, qui est le lieu de représentation de nombreux artistes en Jordanie. Un écrin magnifique pour toute forme de représentation artistique. Cornemuse ? En fait, il y a une influence britannique qui s'est traduite dans la mise en place d'une musique militaire avec ces instruments un tantinet décalés dans le contexte.

P1000515


P1000518

P1000519

P1000520

P1000529

P1000542

musique locale devant Théâtre à Jerash

- d'églises catholiques surplombant la cité, dont nous avons pu admirer les magnifiques mosaïques antiques partiellement conservées, représentant à la fois des scènes de la vie quotidienne et la faune sauvage.

P1000497

P1000498

Même si par le passé j'avais déjà eu la chance de visiter des sites archéologiques romains notamment à Delphes, l'importance de ce site et la qualité des vestiges en font sans conteste ce que j'ai vu de plus spectaculaire. Je n'ai pas eu de mal à m'imaginer les chariots romains sur la voie pavée dont les soubassements étaient dédiés à l'évacuation des eaux de pluie notamment par d'ingénieux et très efficaces systèmes hydrauliques.

 Cette visite a été d'autant plus magique que la cité était gagnée par une végétation florale printanière jaune et violette la rendant tellement belle.

 P1000499

 

P1000501

 

Je vous mets les liens vers la visite guidée de la cité reconstituée par des logiciels dans sa splendeur des origines et son entièreté...

Reconstitution du temple d'Artémis :

 


Reconstitution de la cité de Jerash :

 

 Nous avons quitté ce merveilleux site pour rejoindre Madaba pour une nouvelle nuit dans cette ville historique dans le même hôtel et nous offrir une bonne nuit de repos bien méritée.

Mais avant le repos nous avons fait un délicieux repas avec le plat typique jordanien, le maqlouba à base de légumes et de poulet. On dirait une recette de type tarte renversée! Vous allez mieux comprendre en regardant la vidéode Thierry, notre compagnon de voyage qui a eu la bonne idée d'immortaliser ce moment!

 

Posté par beletteagile à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 11 juin 2019

Jordanie - la forteresse d'Ajloun

Nous avons ensuite pris la route pour rallier par la route en minibus la ville d'Ajloun et sa forteresse, un ouvrage (édifié entre 1184 et 1188) qui domine la vallée arrosée par le Jourdain et ses affluents.

Sur la route, nous avons pu découvrir en la traversant, la très belle ville d'Amman très étendue qui regroupe 4,5 millions d'habitants, soit près de la moitié de la population jordanienne qui en compte environ 10 millions, ce qui est considérable en proprtion. Sa particularité réside dans sa très grande harmonie architecturale du fait que la ville impose l'usage du calcaire blanc pour l'édification d'une ou plusieurs des façades des maisons selon le secteur de la vile dans lequel elle est située. La ville est donc composée d'édifices blancs ce qui la rend vraiment très belle et caractéristiques parmi les villes du nord du pays.

 Le nord du pays vers lequel nous nous rendions est clairement une zone très fertile et verte. Des forêts et des collines verdoyantes à perte de vue. Des pépiniéristes le long des routes avec des fruits et légumes variés vendus par de petits exploitants le long des routes. Une autre image de la Jordanie, finalement méconnue des touristes et peu relayée par les médias. Pas étonnant que la densité de population y soit donc si importante par rapport aux zones du sud arides et désertiques.

P1000494

 Nous avons pu nous apercevoir que la conduite automobile des jordaniens est on ne peut plus sportive et qu'il faut savoir s'imposer pour éviter les queues de poisson à répétitions qui apparaissent ici tout à fait naturelles. Il faut bien dire, sans citer de nom, que notre chauffeur fort sympathique au demeurant, n'était pas le dernier à faire quelques acrobaties routières et à y prendre, à l'évidence, un plaisir non dissimulé.

 Nous avons mis près de 2 heures pour rejoindre Ajloun, dont nous avons visité la forteresse située sur un promontoire qui en a fait pendant des siècles un lieu stratégique d'observation et de défense du territoire musulman par les troupes de Saladin et son musée contenant des pièces datant de l'âge de bronze et admiré la vue panoramique remarquable sur les vallées avoisinantes couvertes de cultures, telles que la vigne et les oliviers.

P1000413

P1000416

P1000417

P1000418

P1000423

P1000424

Une vue splendide de ce grenier de la Jordanie qui par temps plus clair nous aurait permis d'admirer le lac de Tibériade, le Jourdain, la Palestine et Israël. Mais comme le temps était un peu couvert nous avons tout de même pu admirer les vallées proches verdoyantes très impressionnantes.

P1000410

P1000427

P1000430

P1000443

Une fois cette visite terminée nous sommes allés déjeuner dans un petit restaurant local attenant à la vue panoramique merveilleuse proposant peu de couverts et clairement fréquentés quasi uniquement par des jordaniens, ce qui nous a clairement plu et était de très bon aloi.

Nous n'avons pas été déçus quand nous avons vu arriver les plats façons mezzes, tous composés de légumes et produits frais locaux cuisinés sur place et accompagné de pita chaudes. Un vrai moment de bonheur, d'autant plus que ces mets délicieux étaient accompagnés d'un breuvage à base de menthe hachée, d'eau et de citron ! Délicieux ! On appelle cette boisson le limoun na'naa. J'y ai même fait ma première expérience de chicha à la menthe et au citron. J'ai adoré ! Surtout dans un tel cadre.

P1000618

Posté par beletteagile à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 4 juin 2019

Jordanie - l'arrivée à Madaba

Nous avons quitté Toulon en fin de matinée ce mercredi 17 avril 19 pour rejoindre en TER la gare de Marseille Saint Charles puis prendre la navette entre la gare et l'aéroport Marseille Provence. Arrivés vers 14h30 à l'aéroport du fait d'une mauvaise circulation à Marseille, nous avons embarqué comme prévu sur le vol vers Istanbul de 17h55 avec la compagnie Turkish Airlines, très correcte à tous points de vue.

Nous sommes arrivés à l'aéroport d'Istanbul vers 21h30 pour un transfert vers Amman, la capitale jordanienne, le 18/04 à 1h55 du matin. L'aéroport que nous avions découvert des années auparavant lors de notre périple en Turquie était toujours aussi vaste et moderne. Une véritable ville dans la ville. Il était cependant parfaitement désert à l'heure de notre arrivée. C'est la première fois que nous avions un transfert à une telle heure et nous n'avions qu'une seule obsession ne pas nous endormir pour attraper notre correspondance, et ne pas réitérer les mauvaises expériences du passé en Afrique du sud...

Notre avion est parti avec 20 minutes de retard à 2h05, mais le vol s'est parfaitement déroulé, d'autant plus que pour le coup nous nous sommes laissés tombés dans les bras de Morphée sans trop de difficultés, même si un avion n'est jamais l'endroit le plus agréable pour trouver le sommeil. Mais à 2h05, et pour une personne comme moi qui s'endort en général bien avant minuit, il n'a pas fallu me bercer.

P1000878

Arrivés à 4h30 du matin à l'aéroport d'Amman, nous avons rallié en taxi la ville de Madaba, à environ 30 minutes de la capitale, après avoir récupéré sans la moindre difficulté notre visa jordanien de tourisme gratuit. Il faut savoir en effet qu'on voyage en groupe par l'intermédiaire d'une agence, le visa collectif n'est pas payant. Il est en revanche d'un coût d'environ 40 dollars jordanien si l'on ne passe pas par une agence.

Nous n'avons vu ce matin là de la Jordanie qu'une lune rousse très grosse dans le ciel, ce qui nous a laissé imaginer le bonheur de la contempler bientôt en bivouac dans le désert du Wadi Rum. A noter qu'au final, nous n'avons jamais pu admirer la lune durant le reste de notre séjour car elle se levait trop tard. En revanche nous avons pu l'admirer en plein jour!!

Nous avons rejoint l'hôtel Delilah à Madaba (établissement tout à fait correct et à l'évidence, point de chute de nombreux groupes) proche de l'aéroport et point de départ de nombreux voyages en Jordanie. Madaba est une petite ville commerçante tranquille réputée pour ses superbes mosaïques byzantines.

P1000375

P1000378

Nous sommes bien évidemment tombés de fatigue en apprenant à l'accueil de l'hôtel que le lendemain notre découverte de la Jordanie débuterait à 9h.

Après une très courte nuit de sommeil dans cet hôtel confortable, nous avons découvert que le groupe avec lequel nous allions découvrir ce beau pays était composé de 5 personnes nous y compris. Autant dire que cette nouvelle nous a ravis. Nous étions clairement proches d'un voyage privatisé.

 

P1000403

P1000406

Après un petit déjeuner protéiné à base de pita, le pain local, d'oeufs, d'houmous, de fromage frais et de légumes, nous avons débuté notre périple par la visite de Madaba, autrement connue sous le nom de la « ville des mosaïques ».

P1000380

P1000381

P1000384

Connue donc, pour ses spectaculaires mosaïques byzantines et omeyyades, Madaba abrite la fabuleuse carte en mosaïque de Jérusalem et de la Terre sainte datant du 6ème siècle. Fabuleux. Cette mosaïque composée de minuscules éclats de mosaïque représente avec un détail fou la carte de la terre sainte avec de nombreuses illustrations alors qu'à l'époque où elle a été réalisée les moyens de cartographie étaient clairement limités.

 

P1000388

P1000390

P1000391

P1000392

P1000393

P1000394

P1000395

Si la mosaïque n'est pas intacte et qu'il en manque des partie, elle est sublime et nous avons eu plaisir à découvrir dans la cathédrale Saint-Georges qui l'abrite d'autres mosaïques pieuses sublimes, plus récentes, vraisemblablement offertes par des pèlerins comme ex-votos.

 P1000385

P1000386

P1000396

P1000397

P1000398

P1000399

P1000400

P1000401

 

Posté par beletteagile à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 28 mai 2019

Jordanie - introduction vers une destination de rêve 2

Pour se rendre en Jordanie, un visa est obligatoire pour les ressortissants français, belges ou suisses. L'aéroport principal du pays se situe à une trentaine de kilomètres au sud d'Amman (Queen Alia International Airport d'Amman). Le visa peut être acheté à l'arrivée en monnaie locale (20 JD environ 40 euros par personne pour une entrée simple). Juste en face, il y a un distributeur et un bureau de change. Si vous visitez le pays, il est préférable d'acheter avant d'entrer sur le territoire un forfait qui comporte le visa plus quelques visites sur place dont l'entrée à Pétra.

P1000777

En ce qui concerne les souvenirs à ramener, on revient surtout de Jordanie avec des images pleins les yeux ... et les cartes-mémoire des appareils photos pleines !

À part les bouteilles de sable coloré (à Petra) et des mosaïques de Madaba, vous pourriez ramener de votre voyage :

- des cosmétiques (surtout d'Aqaba, c'est moins cher). Par exemple des crèmes, après-rasage, etc. aux sels minéraux de la Mer Morte. Nous avons personnellement ramené des environs de la mer morte des gommages et crèmes pour le corps aux actifs de la mer morte. Après usage, je valide ces produits!

- des étolles tissées main par les bédouins. Nous en avons trouvé de très jolies à Petra.

P1010191

- du vin jordanien, notamment le Saint-Georges Zumot, issu de cépages de la région Madaba / Mont Nébo. On le trouve facilement dans les villes et aux boutiques des aéroports, environ 25 JD par bouteille. Vous pouvez aussi le consommer sur place dans les grands hôtels et restaurants. Ce vin est produit par la minorité chrétienne de Jordanie, qui vit en parfaite harmonie avec les musulmans. Nous en avons dégusté au restaurant et ramené en France. Très intéressant et adapté à la nourriture variée et épicée jordanienne très proche de la nourriture libanaise plus connue en France.

- un tapis artisanal, donc de préférence chez l'artisan qui le fabrique. Par exemple dans la rue descendant du château de Karak. Notez que leurs métiers ne permettent pas de fabriquer des tapis de plus de 75 cm en largeur. En général la longueur est de 175 cm. On en vend parfois, au même prix mais on peut marchander un peu, le long de la route des rois, au sud de Karak, dans la grande descente vers le wadi Hasa (un endroit où on s'arrête tout naturellement pour apprécier le paysage époustoufflant).

- et les petits gateaux jordaniens tellement succulents et différents des autres gateaux au miel orientaux que nous sommes habitués à manger en France. Ceux-là sont remplis de noix de toutes sorte et de pistache, de miel et sont vraiment à tomber! S'il y a bien quelque chose à ramener c'est bien cela! Ils ont une durée de conservation de 3 mois mais durent à peine une semaine en réalité pour les gourmands.. Nous avons acheté les nôtres au retour dans la ville de Manaba dans la meilleure patisserie que l'on nous a indiqué "Sultan Gardens sweets".

 

P1000867

L'importance de la Jordanie dans l'économie du Moyen-Orient a longtemps été liée à son rôle de transit pour le pétrole d'Irak par l'oléoduc de Mossoul à Haïfa jusqu'en 1948, puis d'Arabie saoudite par l'oléoduc trans-arabe jusqu'en 1983. Au XXIe siècle, elle poursuit la politique de modernisation économique entamée par le roi Hussein dès la fin des années 1980 et amplifiée par son successeur, son fils, le roi Abdallah II. Dans un environnement régional particulièrement difficile, les performances de l’économie jordanienne ont été supérieures aux attentes. Parmi les réussites à porter à l’actif des autorités : l’amélioration de la gestion du secteur public, la gestion des privatisations, la création de la zone économique spéciale d’Aqaba soutenue par son port et de zones industrielles spéciales (QIZ).

P1000915

Ces éléments ont contribué à porter la croissance économique du pays (7,5 % en 2005), qui est également soutenue par la position de refuge que connaît la Jordanie pour les capitaux irakiens, palestiniens ou syriens, ainsi que par l’aide extérieure (principalement américaine). Le royaume a accueilli fin mai 2005, pour la troisième année consécutive, la réunion du World Economic Forum sur les rives de la Mer Morte.

Venant de l'Inde et du Royaume de Saba, les caravanes chargées d'or, d'épices, de myrrhe et d'encens qui se dirigeaient vers la Palestine et la Syrie, parcouraient la route des Rois, traversant de part en part ce qui est aujourd'hui la Jordanie. Petra en était l'étape principale, et vers elle convergeaient toutes les richesses du monde antique. Son peuple habile sut au mieux tirer partie de l'étonnante montagne de grès rose, blanc, brun, rouge, ciselant la roche pour édifier temples, tombeaux et palais aux façades souvent colossales. Capitale des Nabatéens, Petra est une symbiose éclatante de la nature et de l'homme.

P1010063

P1010147

Ces étranges formations rocheuses trouvent leur apogée au Wadi Rum. L'érosion y bâti de puissantes tours, fabuleuses forteresses entourées de sable rose. Dans ce dédale eu lieu une partie des exploits de Lawrence d'Arabie dont il faut bien dire que sa réputation est très controversée car les Jordaniens le voient plus comme un traître que comme le héros romantique imaginé en Occident. Et comme le roi Hérode et la belle reine égyptienne Cléopâtre, la Mer Morte a eu ses adeptes par son eau très salée à la fois chaude et relaxante.

P1010664

P1010765

P1010224

Notre voyage nous a permis de découvrir à pied ce beau pays, avec 9 journées de marche de 5 à 7 heures et un dénivelé positif de 300 à 500 mètres. Ce voyage qui va vous être conté, étape par étape est certainement l'un des plus beaux que nous ayons fait. Pas un seul point négatif à déplorer!

Posté par beletteagile à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 21 mai 2019

Jordanie - introduction vers une destination de rêve

Bonjour à toutes et à tous,

Et oui, vous l'attendiez tellement, voici le premier article de mon carnet de voyage en Jordanie.

Comme d'habitude, nous allons commencer par une présentation un peu plus large du pays, pour bien comprendre, où nous avons mis les pieds.

 

P1000384

 

La Jordanie est un pays du Moyen-Orient, frontalier à l'ouest d'Israël et de la Paslestine, au nord-est de l'Irak au nord de la Syrie et à l'est et au sud de l'Arabie Saoudite, avec au sud un accès sur le golfe d'Aqaba qui communique avec la mer rouge. Ce sont souvent ces pays frontaliers qui démotivent les voyageurs de découvrir la Jordanie, comme nous avons nous-même pu le constater.

P1000451

Le nord et l'ouest d'Amman sont montagneux, alors que l'est et le sud sont désertiques. Les principales villes du pays sont Amman (3, 2 Millions d'habitants en 2010), Irbid et Zarka, toutes trois situées dans le Nord-Ouest du pays.

Ces villes sont très verdoyantes, ce qui peut étonner le voyageur, plus habitué aux photos de Jordanie désertiques. C'est la richesse de ce pays! Et puis clairement, la population jordanienne est concentrée dans le nord du pays, un peu moins visité par les touristes! A voir donc!

P1000545

Si l'arabe est la langue officielle, l'anglais est aussi bien répandu dans l'éducation et les médias. Nous nous en sommes très vite rendu compte en échangeant sans peine avec les Jordaniens qu'ils sont d'une grande gentillesse et toujours heureux d'échanger avec un étranger. Environ une centaine de guides jordaniens sont francophones ce qui n'est pas rien. Notre fantastique guide Khaldoun parlait parfaitement le français sans avoir jamais mis les pieds en France. Une vraie leçon et la preuve s'il le fallait du haut niveau du système éducatif jordanien qui est une vraie priorité du pays!

 

P1000557

La Jordanie est une monarchie constitutionnelle dont l'actuel souverain est, depuis le 7 février 1999, le Roi Abdallah II, et dont l'épouse est la belle reine Rania.

La Jordanie est composée principalement d’un plateau désertique aride à l'Est, et d’une région montagneuse à l'Ouest. La vallée du Grand Rift et le Jourdain séparent la Jordanie d'Israël.Nous avons pu voir Israël de loin pendant quasiment tout notre séjour qui nous a permis de découvrir la Jordanie du nord au sud, voire de très près quand nous étions à l'extrême sud du pays, au port d'Aqaba!

Le point culminant du pays est le jabal Umm ad Dami (1 854 mètres), tandis que la Mer Morte en est le point le plus bas (-400m sous le niveau de mer, l'endroit de plus bas du globe). Une vraie curiosité cette mer morte, étendue d'eau bleue où rien ne vit...

Il fait toujours bon en Jordanie même quand il neige sur Amman. Et oui, il neige tous les ans en Jordanie comme notre guide nous la confirmé!

P1000596

Le pays est aride, c'est l'un de ceux qui souffrent le plus du manque d'eau. En effet, le Jourdain est le principal fleuve dont l'eau est tellement puisée pour l’agriculture et pour l'activité humaine qu'il n'en reste qu'un petit ruisseau qui ne suffit plus à combler l'évaporation de la Mer Morte. Son niveau baisse d'année en année. L'eau sera vraiment le sujet de cette région du monde pour tous les pays frontaliers de la Jordanie dans les prochaines années.

L'islam est la religion d'État. Selon les estimations officielles, 92 % des habitants sont sunnites et les chrétiens représentent 6 % de la population. Nous avons cependant constaté que si certaines femmes sont voilées beaucoup ne le sont pas. Le pays nous est apparu tolérant sur ces sujets. Aux lieux d'étape, il  même été fréquent qu'on nous propose de l'alcool.

P1000730

Posté par beletteagile à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 15 mai 2019

Var - journée d'automne à Porquerolles

Bonjour à toutes et à tous,

Voici un petit retour en photo sur une splendide journée de début d'automne à Porquerolles! Super moments!

P1260569

P1260576

P1260578

P1260580

P1260581

P1260571

P1260579

P1260582

P1260583

P1260586

P1260587

P1260592

P1260593

P1260595

P1260597

Une belette des îles!

Posté par beletteagile à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 8 mai 2019

Eclipse de lune du 28 juillet 2018

Bonjour à toutes et à tous,

Je reviens aujourd'hui pour partager deux petites photos de l'éclipse de lune d'il y a quelques mois de cela que je n'ai pu prendre en photo quesur la fin du phénomène.

Et oui, malheureusement j'étais au restaurant en terrasse quand la lune a fait son show. Mais j'ai pu parfaitement profiter du spectacle.

P1250397

P1250395

Cette parfaite sphère toute orangée et en dessous un point lumineux dans les mêmes tons, Mars!

P1250390

Exceptionnel!

Posté par beletteagile à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 1 mai 2019

Feux d'artifice à Toulon 3

P1250177

P1250179

P1250180

P1250181

P1250182

P1250197

P1250198

P1250205

P1250208

Posté par beletteagile à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 24 avril 2019

Feux d'artifice à Toulon 2

P1250128

P1250134

P1250136

P1250137

P1250141

P1250142

P1250146

P1250153

P1250155

P1250169

P1250161

P1250176

Posté par beletteagile à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 17 avril 2019

Feux d'artifice à Toulon

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous retrouve aujourd'hui pour partager des moments de poésie pure dans le ciel estival, quand les lumières explosent et créent mille étoiles qui retombent tout en légéreté sur la mer...

Le 14 juillet 2018 dans le ciel de Toulon, sur le port...

P1250092

P1250094

P1250102

P1250105

P1250108

P1250109

P1250110

P1250112

P1250116

P1250121

P1250122

Posté par beletteagile à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,