Les carnets de voyage de la belette agile

mardi 31 janvier 2023

Madagascar - départ de l'Ankarana et retour à Nosy be

Le lendemain matin, nous avons quitté le camp des américains après une bonne nuit de sommeil sous tente avec les bruits de la forêt !

Nous avons alors entamé une longue journée de transfert d'abord en 4x4 jusqu'à Port Ankify.

P1150093

P1150124

P1150298

Sur la route, de retour à la plantation de cacao visité au début du séjour, nous avons acheté des noix de cajou délicieuses, ainsi que de la cannelle, du poivre sauvage à queue, du combawa en poudre, du curcuma, des fèves de cacao et des petites fioles d'ylang ylang.

P1150311

 

P1150326

P1150344

P1150363

P1150398

P1150426

Au port d'Ankify, nous avons pris le bateau en direction de Nosy Be. Nous avons profité de la fin d'après-midi arrivés à notre hôtel, l'hotel Andilana Belvédère, le même qu'à notre arrivée sur l'île, pour nous doucher, nous reposer, et profiter de la vue sur la plage et d'un très beau coucher de soleil.

P1150474

Excellent repas à base de marlin et d'espadon fumé, suivi de pâtes façon thailandaise aux crevettes avec des légumes et sorbet à la fraise et glace au corossol en dessert.

Nous avons profité du repas pour un petit briefing du capitaine du boutre, Marco, qui nous a donné le programme et les consignes des prochains jours à bord.

P1150534

Posté par beletteagile à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 24 janvier 2023

Madagascar - Ankarana Ouest - Découverte des grottes grandioses et de plus petit lémurien nocturne

Dans l'après-midi, nous avons continué à découvrir ce site exceptionnel dans le cadre d'une randonnée dédiée à la découverte souterraine des tsingy.

Nous avons tout d'abord traversé la grotte de Milaintety peuplée des plus petites chauves-souris de Madagascar sur environ 800 mètres de traersée. Très impressionnant. Surtout la sortie avec un paysage de canyon irréel, les parois des rocheuses semblant toucher le ciel, ressemblait à des orgues basaltiques, avec une forêt en contrebas.

P1140191

P1140176

P1140181

A la sortie nous avons rejoint le 2ème canyon qui nous a conduit à la grotte cathédrale située en face de la sortie de la précédente. Nous avons été étonnés par une odeur assez désagréable à son entrée. Notre guide nous a expliqué qu'il s'agissait de l'odeur des blattes très nombreuses dans cette grotte qui se nourrissent des excréments des chauves-souris. Nous avons pu constater l'existence au sol de très nombreuses blattes peu ragoutantes en effet.

P1140263

Cependant, après plusieurs mètres, l'odeur s'est atténuée et nous avons découvert les puits de lumières éclairant la grotte, dont le plus important, très connu car Nicolas Hulot l'a descendu en rappel dans une émission d'Ushuaia. On y entendait les cris de chauves-souris plus grosses que nous voyons voleter dans les airs au-dessus de nos têtes.

P1140208

P1140205

Nous sommes ensuite remontés un peu plus haut dans le canyon verdoyant pour découvrir la 3ème et dernière grotte dite grotte de l'homme composée de concrétions de stalactites et stalagmites parmi les plus belles au monde.

P1140217

Cette grotte n'est pas très grande mais l'atmosphère y est particulièrement oppressante du fait de l'humidité ambiante qui sature l'air. Les concrétions brillent et sont magnifiques ! Au sortir de cette grotte, nous avons eu le plaisir de croiser une mangouste rousse à la queue annelée. Magnifique animal !

P1140236

P1140242

Quelle expérience grandiose et rarissime que cette découverte de grottes monumentales. Notre guide nous a expliqué que très peu de touristes empruntent ces grottes.

Il faut savoir que ces grottes sont sacrées. Elles ont abrité le peuple de l’Ankarana soumis aux attaques des Merina. De nombreux habitants sont morts de faim dans ces grottes et jusqu’à peu, les descendants des Merina n’avaient pas le droit d’y pénétrer. Et encore maintenant, s’ils y rentrent, ils n’ont pas le droit de parler leur dialecte.

Nous avons ensuite traversé une forêt sèche où il n'est pas rare de croiser des lémuriens, des chauves-souris et des oiseaux qui peuplent le parc.  Et beaucoup moins agréable, du poil à gratter. Infernale mikina (comment oublier ce nom) qui est une liane qui lâche ses spores très urticants.

De retour à notre campement, nous avons pris un petit apéritif et sommes partis à la découverte nocturne des alentours pour débusquer le plus petit lémurien nocturne du monde. Et vers 20h15 nous l'avons trouvé grâce à nos frontales, en faisant briller ses yeux.

P1140358

 Il s'est approché de nous. Une petite boule de poil ressemblant à un Gremlin's. Quelle chance exceptionnelle de découvrir une telle rareté de la nature grâce à notre guide !

P1140458

P1140704

P1140764

P1140874

Le dîner a été composé de riz, de légumes marinés et d'un délicieux poulet coco et des oranges en dessert !

Posté par beletteagile à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 17 janvier 2023

Madagascar - Ankarana Ouest - En route vers la rivière verte

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons quitté le campement à 8h pour rejoindre la rivière verte, véritable havre de paix pour les lémuriens.

P1140168

 Le chemin pour s'y rendre, environ 2 km, traversant les tsingys et la forêt est ardu et nous a fait passé trois petits cols en environ 1h30.

P1140144

La rivière verte est un cours d’eau souterrain, auréolée de mystère. Ses eaux, vert émeraude, traversent brièvement le canyon avant de disparaître à nouveau dans la roche.

Cet endroit est juste divin. Et nous n'avons pas longtemps résisté au plaisir d'une baignade en eau douce et tiède.

P1140149

P1140150

P1140151

P1140153

P1140155

P1140157

P1140159

P1140160

P1140163

Sur le chemin du retour nous avons croisé quelques familles de lémuriens (fulvus et coranus).

P1140165

Nous avons rejoint le camp des américains vers 12h pour un déjeuner haut de gamme, composé de salade de crevettes aux petits légumes, de riz et de spaghettis à l'ail, coriandre et sauce tomate fraîche.

Posté par beletteagile à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 10 janvier 2023

Madagascar - Ankarana Est - découverte d'un groupe de lémuriens endémiques

Puis nous avons évolué dans la forêt primaire, véritable corridor végétal à l'intérieur des Tsingy. Au moment du déjeuner, nous avons vécu un moment précieux avec une famille de lémuriens couronnés, une espèce endémique du Nord de Madagascar, qui a dégusté les peaux de bananes que nous leur laissions.

P1140026

P1140046

P1140075

P1140095

 

P1140116

 

Un lémurien vari noir et blanc!

P1140120

P1140124

Sur le chemin du retour, nous avons pu admirer des vols d'inséparables à tête grise magnifiques.

P1140126

P1140135

Un peu égarés sur le plateau de l'ankarana, nous avons retrouvé notre chemin jusqu'aux 4x4. Nous avons emprunté une piste quasiment retournée à l'état sauvage, très difficile à emprunter jusqu'à notre campement : dit camp des américains, qui aujourd'hui semble perdu au bout du monde.

P1140139

P1140141

Nous avons pris notre bière et notre rhum traditionnel particulièrement apprécié ! Nous avons dîné de brochettes de thazard et de riz, légumes et pommes frites !

Posté par beletteagile à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 3 janvier 2023

Madagascar - Ankarana Est - ponts suspendus et toits des Tsingy

Enfin, nous sommes arrivés au massif des tsingy gris, acérés et magnifiques! Une véritable mer de rochers!

P1130867

P1130872

P1130874

P1130875

Nous avons pu y voir de nombreuses espèces animales, des oiseaux multicolores, des caméléons, des serpents et couleuvres, et des lémuriens en grand nombre (Eulemur coronatus, Eulemur fulvus sanfordi et Lepilemur septentrionalis).

P1140013

P1140018

P1140024

Nous avons fait la célèbre boucle de Bénavony traversant les toits des tsingy gris en utilisant plusieurs ponts suspendus surplombant un ravin d'une dizaine de mètres de profondeur. Un petit passage dans les galeries, de petits canyons reliés par des ponts suspendus où la végétation est dominée par la famille des Moracées, les Ficus. Un très joli point de vue sur une forêt de tsingy, un des plus beaux panoramas de l'Ankarana.

P1130884

P1130886

P1140005

P1140009

P1140010

Posté par beletteagile à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 27 décembre 2022

Madagascar - Début de notre grande traversée du massif de l'Ankarana d'est en ouest

Le lendemain matin après un petit déjeuner pris au Relais de l'Ankarana comprenant un jus de tamarin, un cake, des baguettes, des bananes et des papayes.

La responsable du relais a eu la gentillesse de nous faire visiter son jardin planté de dizaines d'essences d'arbres et de plantes il y a environ 15 ans, transformant ce coin désertique en océan de verdure.

P1130822

P1130824

P1130829

Nous avons rejoint l'entrée du parc de l'Ankarana. Après un passage près d'une perte de rivière assez spectaculaire composée de plusieurs syphons dont certains communiquent avec le canal du Mozambique, nous avons atteint la forêt primaire composée d'essences d'arbres variés tels que palissandre, ébènes, notamment.

P1130838

P1130844

 Au départ de la réserve de l'Ankaran est, nous avons découvert une très grandiose perte de rivière.

P1130846

Puis nous avons arpenté la belle forêt primaire peuplée de lémuriens et autres espèces animales endémiques!

P1130849

P1130851

P1130855

P1130864

Posté par beletteagile à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 20 décembre 2022

Madagascar - trek vers le village d'Ankarongana, situé aux abords du beau fleuve noir d'Irodo

Le lendemain matin, nous avons quitté notre campement pour une randonnée de 2 heures environ pour rejoindre le village d'Ankarongana, situé aux abords du beau fleuve noir d'Irodo. Nous y avons retrouvé nos 4x4. C’est un des villages les plus isolés, mais pourtant riche et fertile.

P1130779

P1130792

 

P1130800

Nous avons été transportés dans une cariole tirée par deux zébus pour traverser un dernier bras de rivière.

P1130802

Nous avons repris la route et avons pu admirer la montagne d'ambre au loin ainsi que plusieurs crocodiles sacrés du lac d'Anivorano qui sont sortis en groupe du lac dès que nous avons posé le pied hors du 4x4.

P1130815

P1130807

P1130810

P1130812

P1130813

Notre guide nous a révélé qu'il y a peu une villageoise s'était faite dévorer par un crocodile alors qu'elle était en train de faire une offrande. Les villageois continuent malgré tout de pêcher dans ce lac peuplé de dangereux crocodiles, persuadés que ces derniers sont des réincarnations de leurs ancêtres.

Comme dans tous les endroits sacrés, ce lac foisonne de légendes. Sa création tout d’abord. Un vieil homme est arrivé dans la région très assoiffé et personne n’a accepté de lui donner à boire. Sauf une femme à l’écart du village. Il a bu et lui a dit de partir car il allait se passer quelque chose. Elle a refusé de quitter sa maison. Sa fille est alors tombée malade et il a bien fallu qu’elle s’en aille pour la faire soigner. La vallée a alors été inondée et les villageois se sont tous noyés devenant des crocodiles. Ainsi, les malgaches considèrent que ces sauriens sont leurs ancêtres et ils les vénèrent. Une fois cependant, un crocodile connu de tous sous le surnom de Jo Maringa s’est trop approché du village en remontant les rizières et a été tué. Tous les villageois ont commencé à mourir et il n’est resté qu’une famille qui a été faire des offrandes de zébus ce qui lui a valu d’être épargnée.

Nous avons pris notre déjeuner sur la route dans un restaurant couleur locale et y avons dégusté un plat de légumes et de crevettes marinées avec du riz rouge.

P1130819

En début d'après midi nous avons rejoint pour la nuit le Relais de l'Ankarana où nous avons pris une douche réconfortante qui nous a permis de nous laver de la poussière et le sable accumulée ces derniers jours dans les campements occupés et les randonnées effectuées.

Posté par beletteagile à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 13 décembre 2022

Madagascar - découverte du magnifique canyon des Tsingy Rouges

L'après-midi, après avoir traversé le village de pêcheurs Antafiampatsa et avons randonné vers Irodo et les canyons des Tsingy Rouges.

P1130769

P1130707

Ces tsingy sont issus d’une érosion appelée aussi lapiaz. Le mélange de différents oxydes et le travail du temps ont donné naissance à un ensemble de quelques centaines de petites cheminées de fée. La lumière en fin de journée y est magnifique et rend ce paysage tout bonnement spectaculaire !

P1130710

P1130711

P1130712

P1130714

P1130718

P1130720

P1130722

P1130730

A 60 kms au Sud Est de Diego Suarez, sur le plateau de Sahafary, se cachent au fond d’un canyon de drôles de cheminées. Celles-ci ne sont pas faites de briques et ne crachent pas de la fumée. C’est Dame Nature qui a façonné et révélé ces tsingy rouges, année après année aux yeux de tous. Découvert officiellement en 2000, leur forme unique et leur couleur rougeoyantes envoutent les esprits de ceux qui sont venus jusqu’à elles pour les visiter. Les formes qui se révèlent à nous, semblent représenter des fantômes enveloppés de suaires, de meringues géantes à la framboise ou de dentelles. Ces constructions de sables teintées par la latérite et révélés par les mouvements de terrain, le vent et la pluie sont extrêmement fragiles et donc éphémères. Un moment de poésie !

P1130733

P1130738

P1130746

P1130747

P1130750

P1130752

P1130754

Mais aussi de marne et de calcaire. La formation de ces « cheminées de fée » est le fruit d’un long travail, creusé par le fleuve de Frodo, ce canyon laisse apparaître d’immenses formations rouge ocre formées par le ruissellement de l’eau dans ces sols à ciel ouvert. Le mélange de différents oxydes donne à ces curiosités un panel de couleurs chaudes allant d’un blanc éclatant à un rouge intense. 

P1130755

P1130756

P1130757

P1130760

P1130768

En plus d’être un site hors du commun, celui-ci change d’année en année contrairement à ces voisins. En effet, les fortes pluies et les crues emportent avec elles certaines cheminées et en font apparaître de nouvelles. Comparez deux photos des tsingy rouges avec quelques années d’écart et la différence vous sautera aux yeux.

Après cette surprenante découverte nous avons rejoint à 2km de là un village où nous avons établi notre campement pour la nuit.

Avec la poussière et le sable accumulé lors de cette randonnée, nous avons pris une douche réconfortante arrivé au bivouac et avons diné d'un délicieux plat de tomates farcies au crabe en entrée et d'un crabe de mangrove en sauce avec du riz, des légumes et des frites. En dessert, nous avons dégusté une papaye bien mure.

Posté par beletteagile à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 6 décembre 2022

Madagascar - Trek d'Andrafiamena à Irodo

Le lendemain matin, notre cuisinier nous a concocté un délicieux petit déjeuner composé de beignets de farine de riz que nous avons agrémentés de miel ou de sucre de canne, d'un pudding à la noix de coco, de baguettes de pain et de tranches de pastèques locales ! Un régal !

P1130656

P1130659

P1130661

Nous avons ensuite pris la route pour un trek de 18 km traversant un plateau de forêt de palmiers entrecoupé de quelques forêts implantées dans la mangrove. Le terrain sablonneux a rendu ce trek un peu compliqué.

P1130664

P1130666

Le parcours dérive ensuite en bord de mer, une plage noire et sacrée couverte de bois flottés rendant la progression malaisée pendant 1h environ. La mer marron et tourmentée par un vent violent donne à ce périple un côté un peu inquiétant.

P1130693

P1130696

P1130698

Nous avons pris notre pique-nique dans une case de pêcheurs de mini-crevettes ou de crabes de mangrove qui nous ont gentiment fait déguster au dessert des bananes et des bonbons malgaches à base de coco râpée et caramélisée de couleur rose. Un délice !

P1130803

Posté par beletteagile à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 29 novembre 2022

Madagascar - poursuite du trek vers le village d'Andrafiamena

Sur le chemin nous avons dégusté l'eau et la pulpe de noix de coco fraîchement coupées.

Et encore des passages de rivières!

P1130604

Nous avons alors débouché sur une oasis de verdure composée de rizières verdoyantes parsemées de palmiers parsemées de jolis nénuphars violets et peuplées d'aigrettes.

Puis nous avons traversé un paysage de rizières verdoyantes surplombée de centaines de cocotiers et peuplées d'oiseaux et de zébus. Nous avons assisté à de nouvelles scènes de la vie quotidienne des malgaches, à savoir le travail de la terre avec la charrue traditionnelle tirée par des zébus ! Un travail très physique et pour nous autres européens appartenant à un autre temps...

P1130611

P1130614

P1130621

Le vent de côté très vif en cette matinée a rendu la traversé des rizières un peu plus périlleuses, d'autant que certains passages étaient équipés de tronc d'arbres. Nous avons traversé une rivière à mi-cuisse alors qu'a priori elle aurait dû être relativement basse. Les villageois en ont fait une réserve d'eau pour l'irrigation des cultures de riz en en bloquant le flux en aval. Un grand moment !

Nous avons donc traversé à pied quelques rivières dont Saharenana la plus importante, avant d'arriver à notre prochain campement situé non loin du village d'Andrafiamena pour une nouvelle nuit sous tente.

P1130628

P1130635

P1130643

P1130645

P1130648

P1130650

 Sur le chemin, un site de brulâge du charbon de bois, principale ressource des villageois!

P1130651

A l'arrivée au campement situé sur un grand terrain plat, un match de football improvisé a démarré avec les enfants du village voisin, d'abord un peu timides, puis tout à fait décontractés. Ils ne parlent pas le français, ce qui complique un peu les échanges.

Après un apéritif à la bière locale THB et au rhum local Dzama avons dîné de succulentes brochettes de crevettes, de riz, de chou blanc mariné et de pommes de terre. En dessert, nous avons dégusté un ananas frais puis avons arrosé la soirée d'un rhum arrangé au cacao.

Posté par beletteagile à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,