Les carnets de voyage de la belette agile

lundi 16 octobre 2017

Cuba - Santiago de Cuba 2

Une des choses qui nous a franchement surpris à Cuba, c'est la propreté des rues, pas un papier gras sur les trottoirs. C'est un vrai signe de l'état de développement d'une société à mon sens.

 On voyait souvent des personnes âgées armées d'un sac de jute ramassant des canettes de bières ou quelques détritus épars. Je pense que ce sont là encore des petits boulots qui permettent aux gens de « joindre les deux bouts ».

 

P1220297

P1220302

P1220303

P1220305El les fameux bas résille... Une mode du moment très surprenante quand ce sont les fonctionnaires des Douanes qui les portent....

P1220315

P1220316

P1220318

P1220319

P1220320

P1220322

P1220324

Posté par beletteagile à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


vendredi 13 octobre 2017

Cuba - Santiago de Cuba

Après un court transfert, nous avons visité la ville en parcourant le parc de Cespedes, passant devant la cathédrale, la maison de Diego Velázquez...

P1220271

P1220272

P1220274

P1220275

P1220278

P1220279

Santiago de Cuba est vraiment une ville magnifique. Grande cité de style colonial parcourue de vieilles voitures américaines. Elle est entourée de montagnes et à taille humaine. Les maisons coloniales restaurées et magnifiques sont bordées de longues vérandas à colonnes, de balcons de fer forgé et de portes avec des grilles, de style hispanique.

 La population de Santiago est le produit d'un large métissage : Caraïbes, Espagnols, Indiens, Noirs africains, Français arrivés aux 18ème et 19ème siècle, Haïtiens, Jamacains, Asiatiques… Il est en effet très difficile de définir un « style Cubain ».

 

P1220281

P1220283

P1220285

P1220287

P1220289

Nous avons eu la chance de passer devant la maison de la culture au moment où une fête religieuse africaine avait lieu. Des participants à cette fête animée nous ont fait rentrer. Une ambiance énorme dans une chaleur énorme avec une pièce remplie d'offrandes et de cadeaux pour la personne objet de la cérémonie. Nous avons pour la première fois découvert la Santeria qui pour simplifier, est une religion cubaine de type syncrétique, qui réunit les rites catholiques et des dieux originaires d’Afrique. Celui fêté ce jour-là était Ochún, déesse de la sexualité féminine, de la féminité. Ochun est une rivière au Nigeria, maîtresse de Changó et de Ogun qui se la disputent, elle est officiellement l'épouse d'Orula et sa couleur fétiche est le jaune ou l’or.

 Un célèbre carnaval bouleverse la ville en juillet. C'est le plus populaire et le plus étonnant de Cuba, pendant la fête nationale.

P1220292

P1220293

P1220295

P1220296

 

Posté par beletteagile à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 10 octobre 2017

Cuba - En route vers Santiago de Cuba - Guantanamo

Le lendemain, nous avons dit au revoir à Baracoa pour découvrir le sud est de l'île, direction Santiago de Cuba.

P1220232

P1220233

P1220235

P1220242

Nous y sommes arrivés vers 13h après une halte pour découvrir de loin le fameux « Guantanamo » et son enclave américaine militaire. Le panneaux de propagande tout le long des routes...

 P1220250

P1220251

P1220252

P1220256

P1220262

P1220264

Santiago de Cuba est la deuxième capitale historique de Cuba et actuelle seconde ville du pays. C'est aussi le berceau de la révolution Cubaine.

 Avant de visiter cette ville coloniale magnifique, nous avons déjeuné dans un restaurant situé face à la mer « El morro » avec une vue juste magique sur la grande bleue. Nous y avons dégusté des plats typiques : porc braisé, ropa de vieja (émincé de bœuf en sauce), et une soupe de haricots noirs.

 

P1220265

P1220267

J'y pense, je ne vous ai pas encore parlé des bières blondes de Cuba. Les 3 plus connues et appréciées sont la Cristal (douce), la Présidente, et la Bucanero.

Revenons en à nos péripéties, après le repas, sur cette baie, nous avons visité la forteresse San Pedro de la Roca « castillo del Morro », classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997 en raison de son architecture très particulière en étoile. Attention la prise de photos vous coûtera 5 cuc (monnaie Cubaine convertible) en plus du tarif d'entrée.

 Cette forteresse, que nous avons visitée offre une jolie vue sur Santiago et la mer des Caraïbes, d’un éblouissant bleu turquoise.

 Élégante forteresse commandant les entrées et sorties de la baie de Santiago, destinée à protéger la ville des raids des pirates et autres coureurs de mer dont les anglais et les français..

Posté par beletteagile à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 7 octobre 2017

Cuba - Baracoa - Yumuri 2

Après ce bon moment, nous avons rallié le pont de Yumuri où comme au départ nous avons été sollicités par de nombreux Cubains vendant des produits artisanaux, et notamment de magnifiques petits colibris en bois magnifiques ! Je n'ai pas pu résister !!

Nous avons ensuite rejoint un restaurant de bord de mer, sorte de paillote longeant la mer. Nous y avons dégusté, les pieds dans l'eau, face à la mer, des plats locaux à base de riz, de sauce coco, de poissons et de chips de bananes.. Le rêve !!

P1220203

P1220204

P1220205

P1220209

La soirée nous a permis de découvrir un nouveau restaurant dans la ville de type colonial dénommé « la colonial ».

 

P1220224

P1220227

P1220229

Après le repas, nous sommes retournés à la salle de la culture « El patio » pour encore assister à une soirée salsa et musique Cubaine. De nombreuses personnes viennent danser ici, et les couples de danseurs se font et se défont. Les jeunes Cubaines très sexy et jeunes ou vieux danseurs assurent l'animation.

Enfin, nous avons rejoint « el Castillo » notre hôtel forteresse pour notre dernière nuit à Baracoa, les yeux pleins d'étoiles et le cœur débordant de musique Cubaine. Avec une leçon de salsa dans la montée...un..dos..tres..

 

Posté par beletteagile à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 4 octobre 2017

Cuba - Baracoa - Yumuri

Après cette visite et encore 1h de route, nous avons débuté notre randonnée à la Boca de Yumuri. A 25 km de Baracoa, on a emprunté la route côtière. Le nom du fleuve Yumuri provient d'une légende qui raconte que les Indiens voulant échapper à l'esclavage se seraient jeté du haut de la falaise en criant « Yu muri », soit « je meurs ». Peu plausible car cela signifierait que les Indiens auraient utilisé la langue de l’envahisseur pour leurs derniers instants.

P1220132

 

P1220136

P1220141

 

Notre randonnée d'environ 3 heures pour 150 mètres de dénivelé a commencé au pied du pont de Yumuri. De jeunes Cubains en assurent la liaison en barque vers une île située dans le lit de la rivière à 10 minutes de rames, « la isla de las almendras » entre de hautes falaises couvertes de végétation.

P1220144

P1220152

P1220154

P1220159

De là on emprunte un petit chemin durant une heure, qui s'enfonce dans une belle vallée encaissée, sorte de canyon tropical planté de cocotiers sauvages, de palmiers, de cacaoyers, de plantes aux vertus médicinales et de bananiers.

 

P1220163  

P1220165

P1220167

Nous avons fait une halte pour profiter de la rivière qui forme çà et là des piscines naturelles de toute beauté dans un cadre de végétation luxuriante à tomber à la renverse dans un canyon vertigineux. Un magnifique endroit pour une baignade dans une eau douce limpide à près de 28 degrés. Que du bonheur…d’autant que deux jeunes hommes nous ont vendu des noix de coco fort rafraîchissantes.

P1220169

 P1220170

 

P1220171

P1220176

P1220185

P1220193

Posté par beletteagile à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


dimanche 1 octobre 2017

Cuba - Baracoa entre salsa et cacao

Nous avons ensuite dîné dans un restaurant privé délicieux « el buen sabor », une « casa particular » avec démonstration de cuisine locale par le chef d'un restaurant.

P1220088

P1220089

 Il s'agit d'un des meilleurs restaurants privé de la ville, situé au pied de la colline, entouré de bananiers sur une agréable terrasse. Nous avons préparé avec elle une entrée typique de Cuba (calalù) à base de légumes revenus à la poêle dans de l'huile et du lait de coco. Un délice. Après le cocktail de rigueur, nous avons mangé de délicieuses crevettes sauce coco avec un, accompagnement de riz. Un régal. En guise de dessert, nous avons à nouveau dégusté le chocolat de Baracoa. Excellent !!

 Et que dire de l'ambiance, du lieu avec ses groupes locaux qui s'y produisent. Nous avons bénéficié pendant toute la soirée des voix de miel de deux chanteurs Cubain dont l'harmonie des voix était fabuleuse. Super ambiance pour une super soirée.

concert baracoa

concert baracoa 2

concert baracoa 3

P1220104

Nous sommes ensuite repartis direction le centre ville, direction une petite salle de concert de la maison de la culture locale dénommée « el patio » où des groupes locaux se produisent dans une ambiance fantastique. Nous avons assisté à plusieurs morceaux endiablés d'un groupe de senior digne successeur du Buena Vista Social Club. D'enfer !!!

concert baracoa

Le lendemain matin, nous avons quitté notre hôtel de bonne heure pour une randonnée dans un canyon à l'est de Baracoa vers l'est.

P1220108

P1220111

P1220113

P1220114

Mais avant ça, nous avons visité une maison privée où l'on fabrique de manière traditionnelle le cacao pour en faire du chocolat de grande qualité. Baracoa est le seul endroit de Cuba qui produit du cacao. Cette visite a été particulièrement enrichissante. La fabrique de cacao est tenue par une famille. Il s'agit d'une activité privée, autorisée par l’État. La famille vend 90 % de sa production à l’État Cubain à un prix réduit et conserve les 10 % de production restante pour la vente à un tarif plus élevé qu'elle fixe.

 

P1220118

P1220120

P1220121

Nous y avons appris que le cacaotier a besoin d'ombre pour produire des cabosses. Il est donc souvent placé en dessous de bananiers. Les cabosses Cubaines sont jaunes, violettes et marron.

Un cacaotier peut vivre de 40 à 50 ans et produit toute l'année. Nous avons pu goûter des fèves de cacao torréfiées contenant 100 % de cacao fort reconnaissable à leur amertume. Nous avons également découvert les bonbons de chocolat, au miel et à la farine de banane. Un vrai délice. Enfin, l'huile de cacao extraite quand on chauffe la pâte de cacao, à la senteur délicieuse et aux vertus multiples dont anti-oxydante et anti-dépressive. Moi qui suis une véritable passionnée d'huiles bio, je n'ai pas résisté au plaisir d'en ramener, d'autant qu'elle était vendue dans un récipient en bois local bicolore de toute beauté. Une super visite.

Posté par beletteagile à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 28 septembre 2017

Cuba - découverte de Baracoa entre nature et traditions 3

De retour à Baracoa après cette distraction bienvenue et très typique, nous avons acheté des mangues à un vendeur de rue puis avons rallié l'hôtel tout proche, appelé « el Castillo » qui est hébergé dans l'une des trois forteresses de Baracoa.

 

P1220045

 

P1220046

 

P1220048

P1220050

 Une vue exceptionnelle panoramique nous y attendait.

P1220055

 Après un petit moment de bonheur près de la piscine à siroter des Cuba libre, fameux cocktail à base de rhum et de coca-cola, nous avons réalisé une excursion en ville avec un historien du cru qui nous l'a faite découvrir de la meilleure manière. Nous y avons découvert les aventures du Pelu, un illuminé du coin ou plus triste, le destin tragique de Huatey, indien brûlé par les espagnols.

P1220057

P1220058

La ville de Baracoa est très typique. Nous avons visité son centre historique très animé avec sa casa del cacao et sa cathédrale « Nuestra Senora de la Asuncion ». De nombreux artistes proposent à la vente des peintures magnifiques de facture « indigènes » magnifiques, de la culture « taïno ». Nous avons d'ailleurs craqué pour une très belle toile colorée.

 

P1220060

P1220062

P1220064

P1220066

P1220067

P1220068

P1220069

P1220071

P1220072

P1220075

P1220082

P1220084

P1220085

P1220104

 

Posté par beletteagile à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 25 septembre 2017

Cuba - découverte de Baracoa entre nature et traditions 2

La chaleur et l'humidité ont fait de ces quatre heures de marche un moment très difficile. Nous étions littéralement trempés.

Nous avons arpenté la vallée de Jamal (150 mètres de dénivelé), l'une des meilleures pour la culture du cacao à Cuba. Nous avons gravi une colline plantée de fèves et visité une maison de paysans placée comme un nid d'aigle sur la crête, face à la mer et à l'océan de palmiers à ses pieds.

Sur le chemin, nous avons pu admirer plusieurs « polimitas », petits escargots à la coquille multicolore, qui sont protégés. Magnifiques.

P1210966

P1210977

Un fermier en train de reconstruire sa ferme ravagée par le typhon, nous a fait boire du lait de coco en nous tranchant quelques noix, et offert des ananas murs exceptionnellement bons et de la goyave locale délicieuse. Un moment de grâce face à la mer et à cette nature luxuriante !!

Certains paysans descendent des Français installés dans la région au début du XIXe siècle. Nous avons ensuite fait une petite halte en bord de mer sur la plage vierge de Cajuajo, où nous avons profité de la relative fraîcheur de l'eau (30 degrés) pour nous remettre de la marche harassante du matin.

Nous avons ensuite repris la route pendant une heure environ vers la baie de Mata. Pique-nique à base de plats locaux typiques très réputés dans une communauté de paysans, parmi lesquels le "chorote", un chocolat chaud assez proche de ce que nous buvons mais directement fait d’une boule de cacao, le "bacan", une crème de plantain enveloppée dans des feuilles de bananier, le "calalu", soupe de légumes et fruits de mer avec du lait de coco, le "cucurucho", dessert de coco dans un cornet fait avec la partie inférieure des feuilles de palmier.

P1220025

 Nous avons assisté à un spectacle de chants et de danse très agréable avec un groupe local et des instruments de musique tout à fait uniques.

 

P1220021

Spectacle danse baracoa

P1220027

P1220031

P1220040

 

Posté par beletteagile à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 22 septembre 2017

Cuba - découverte de Baracoa entre nature et traditions

A 160 km au nord-est de Guantanamo, la ville de Baracoa, située entre mer et montagnes, est d'un style colonial très coloré avec des maisons de ville à colonnades très jolies.

P1220053

 Cette bourgade vivante, quadrillée de rues perpendiculaires, est cernée de vieilles maisons en bois et style caraïbe comme en Haïti ou en Jamaïque.

Le site de Baracoa a été découvert lors du 1er voyage de C. Colomb aux Indes.Le 27 novembre 1492, les caravelles espagnoles mouillent dans la baie et le mont du Yunque. Il nomme l'endroit Puerto Santo. Le 1er décembre 1492, il plante une grande croix à l'entrée du port, persuadé qu'il est arrivé sur une terre continentale et non sur une île. Il pense même avoir débarqué en Chine.

Par la suite le grand marin, Diego Velasquez de Cuelar, célèbre conquistador assoiffé d'or, est chargé par Diego Colomb fils de Christophe Colomb de coloniser Cuba. Il fonde Baracoa en 1511, en tant que 1ère ville de l'île. Cette ville fut vite supplantée par Santiago, Trinidad et La Havane. Cette ville a vraiment conservé un style colonial quasiment intact malgré l'ouragan qu'elle a essuyé en 2016 qui l'a partiellement détruite. L'armée Cubaine et la solidarité internationale ont cependant très rapidement permis à la ville de se relever de cette catastrophe naturelle dont on voit les traces dans la nature par les palmiers déracinés ou couChes.

Cette ville essuie en effet régulièrement des ouragans qui emportent les toitures en tôles ondulées et les habitations en bois.

Nous avons traversé la ville pour mieux la visiter le soir.

Nous avons marché dans les alentours de Baracoa sur les hauteurs au sein d'une forêt primaire de cacaoyers, de palmiers et d'une végétation magnifique et luxuriante.

P1210958

 

P1210971

 

P1210974

 

P1210981

 

P1210988

 

P1210991

P1210993

Nous avons pu admirer la montagne locale très connue des touristes, le Yunque, aussi appelée « l'enclume », est situé à 5 km de Baracoa, en direction de la Moa.

P1220056

Son sommet est un forme de table et culmine à 573 mètres. Elle est bien connue des navigateurs comme point de repère, comme Christophe Colomb en décembre 1492. Cette montagne est classée au patrimoine de la biosphère de l'Unesco pour ses pentes qui abritent quelques espèces d'oiseaux rares (colibris, pics-verts..) et le plus petit batracien au monde, une grenouille d'à peine 1 cm de long.

 

P1210997

P1220008

P1220011

P1220012

Posté par beletteagile à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 19 septembre 2017

Cuba - arrivée à Baracoa

Sur la route, nous avons pu admirer des antilopes importées d’Afrique et des vaches aux cornes proéminentes. Des safaris sont possibles dans ce secteur. On y retrouve des animaux de la savane sans les prédateurs cependant. Un peu étrange, non. On a pas souhaité réaliser ce type d'activité, car pas forcément très cohérente avec le pays et sa faune locale!!

 Cette journée a été celle des longs transferts en bus. Nous avons rejoint Baracoa en plusieurs heures, à travers les jolis paysages du parc Humboldt et les terres rouges de la ville de Moa, où l'on produit le nickel du pays. La route entre Moa et Baracoa n'est malheureusement pas en très bon état.

 Cela étant, notre hôtel situé les pieds dans l'eau nous a rapidement fait oublier les désagréments du trajet. Un site magique.

 

P1210922

 

P1210930

 

P1210933

Le lendemain matin, je suis allée photographier comme il se doit le lever du soleil dans de magnifiques tons orangés. Puis ce fut un petit déjeuner délicieux avant de quitter cette étape paradisiaque direction l'extrême est de l'île et la ville de Baracoa.

P1210939

 

P1210941

 

P1210943

 

P1210945

 

Posté par beletteagile à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,