Les carnets de voyage de la belette agile

mardi 21 novembre 2017

Cuba - Rémédios et son carnaval

Après avoir rejoint Remedios, nous avons visité les ateliers d'artiste où sont fabriqués les chars utilisés lors des « Parrandas Remedianas » (carnaval de Remedios). Le carnaval qui se tient le 24/12 chaque année de 21h jusqu'à 7 heures du matin, oppose deux équipes, l'une du nord de la ville et l'autre du sud, la ville étant fictivement partagée en deux avec une ligne imaginaire placée au centre de la place Isabel II.

P1220799

P1220802

P1220803

P1220804

La préparation du carnaval dure 4 mois plein, les thèmes sont arrêtés avec la « municipalité », puis un budget de 3 millions est alloué par l’État pour l'organisation de cette manifestation. Toute la ville s'investit dans cette organisation et des fonctionnaires sont mis à disposition tout en restant payés par l’État.

Cette tradition remonterait au 19ème siècle. Les deux quartiers rentrent donc en compétition chaque année sur la réalisation de carrosses, de costumes, de grandes structures, de feux d'artifices, le tout pour décorer le parque Marti.

Un carnaval en hiver, cela peut nous paraître un peu surprenant, cependant, à Cuba la température tombe rarement en dessous de 15 degrés en cette période. Et si on en croit les habitants, en dessous de 15 degrés, personne ne sort de chez lui !

 

P1220805

P1220807

P1220811

Non, ce qui m'a le plus surpris dans le récit et la découverte des éléments des chars des précédentes manifestations, ce sont tout d'abord les thèmes retenus (la dance de shiva, le monde marin, te world of warcraft et peut être cette année le carnaval de Venise, qui démontrent indéniablement l'ouverture des Cubains sur le monde.

Chaque quartier garde le plus grand secret sur le thème qu'il a choisi et qui change tous les ans. La grande fête se déroule au rythme de la Polka, véritable passion locale.

Par ailleurs, l'idée que la culture puisse être une priorité pour les habitants d'un village avant de pouvoir disposer de tous les produits de consommation de subsistance, peut apparaître très paradoxale. Cependant, on comprend vite à Cuba, que rien n'est tout à fait organisé comme ailleurs. Cette île cultive sa singularité et ses habitants leur grande fierté d'être Cubain, et leur culture.

 

P1220809

P1220810

Le guide local nous a raconté que pendant la grande crise économique, quand les Cubains manquaient de tout et que certains d'entre eux, désespérés souhaitaient par-dessus tout rejoindre les Etats Unis en barque de fortune, le carnaval a continué d'être organisé de manière plus limitée, ce qui a permis à la population de tenir collectivement le coup. En cette période, il n'y avait que 6 heures d'électricité par jour et les Cubains de Remedios avaient accepté de renoncer à une journée d'électricité pour permettre l'illumination de la ville pour le carnaval pendant deux jours.

L’État Cubain place l'éducation et la culture comme fondement de la société, ce qui est loin d'être le cas dans d'autres pays du monde, notamment les pays capitalistes.

J'ai trouvé ça franchement remarquable. Les habitants de Remedios sont tellement attachés à leur carnaval que c'est véritablement le ciment de leur vie. Il y a un sentiment d'appartenance collective à une même destinée qui les pousse à se dépasser ensemble dans le cadre d'une saine compétition annuelle pour ce carnaval, afin de redoubler d'inventivité et de créativité pour que la Province qui a réalisé les plus beaux chars l'emporte.

Il n'y a que peu de villes Cubaines qui organisent des carnavals. Celles-ci sont principalement celles proches de Remedios.

Après ce très bon moment de récit du carnaval de Remedios, nous avons dîné dans le même restaurant que la veille d'une soupe comme toujours, et d'un délicieux plat de crabes (60 crabes ont servis à sa préparation pour une table de 14 personnes). Un délice !! Merci Madame Melba.

P1220813

Nous avons ensuite rejoint notre casa particular après un dernier verre de vieux rhum Cubain délicieux, pour une nuit reposante.

Posté par beletteagile à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 18 novembre 2017

Cuba - Rémédios - Cayo Las Brujas

Nous avons ensuite poursuivi notre route pour la province de Villa Clara.

Après 5 heures de route, nous avons rejoint Remedios en fin d'après-midi et nous sommes installés dans une casa particular située chez une vieille dame, logement tout à fait confortable et doté d'une climatisation en état de marche. Pas encore dit mais la climatisation est incontournable pour des Européens en saison chaude.

P1220709

La ville de Remedios est située à 50 km de Santa Clara sur la route côtière qui mène au cayo Santa Maria. A l'écart des grands circuits touristiques, cette vieille ville coloniale a été fondée en 1515 par Vasco Porcallo de Figueroa, capitaine de Diego Velasquez et arChetype du conquistador sanguinaire et sans scrupules. Elle fut attaquée plusieurs fois durant son histoire par des pirates français venus de l'île de la tortue en Haïti.

 Son isolement lui a aussi permis de maintenir des coutumes religieuses rares comme la fête des parrandas. Elle a fêté ses 500 ans en 2015, tout comme Trinidad.

 Après une petite visite de la ville, nous avons atteint la grande place Isabel II de la ville, la place principale, où circulent des carrioles, des bicy-taxis, des vélos et quelques rares voitures. Derrière l'église de la ville avons atteint le restaurant où nous avons dîné, dénommé « la parroquia ». Le soleil couchant m'a permis d'immortaliser la ville dans des couleurs roses et orange fabuleuses.

P1220703

 

P1220702

 

P1220705

 

Je recommande à 400 % le « daïquiri maison » qui est ultra délicieux et tellement frais avec sa glace pilée. Addictif !!

Le lendemain matin, nous avons rejoint par la route en 2 heures et une quarantaine de kilomètres, le Cayo Las Brujas. Cette île reliée à Remedios par la route tiens son nom de «îlot de la sorcière » d'une vieille légende locale qui veut qu'une jeune femme étant tombée amoureuse d'un homme d'une autre île, contre la volonté de son oncle, aurait fait croire que l'île était hantée pour pouvoir à son aise retrouver en cachette son amant. Suite à une tempête, elle aurait disparue et se serait transformée en sorcière sous forme d'une chouette.

P1220731

P1220734

P1220745

P1220750

P1220752

P1220780

P1220790

P1220797

Cette île bordée de mangrove est paradisiaque. Nous nous sommes baignés dans une eau tiède durant 3 heures. Une eau turquoise, gorgée de jolis poissons multicolores près des rochers. Un super moment de détente et de découverte.

poisson bleu qui mange

poisson blanc 2

mini gang bleus

gang poissons bleus

ambiance 3

Nous avons déjeuné sur place dans le délicieux hôtel restaurant de bord de mer « Villa Las Brujas », face à la mer J'y ai mangé comme la veille l'une des spécialités de Cuba, à savoir le poulet à l'ail. Un vrai délice !

Posté par beletteagile à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 15 novembre 2017

Cuba - Camaguey 2

Nous avons plus particulièrement visité le parc du Casino Campestre et l'immense marché agricole, certainement l'un des plus grands de Cuba. Cependant, comme nous l'avons visité un dimanche et presque à l'heure de fermeture il n'y avait plus beaucoup de stands ouverts si ce n'est ceux vendant de l'ail aux petites gousses et des fruits, des haricots et du manioc.

P1220643

P1220645

P1220647

P1220648

P1220650

P1220653

P1220654

Nous avons ensuite déjeuné dans un restaurant typique de la ville à savoir « la campana de Toledo ». Nous y avons dégusté un excellent repas avec un cocktail maison à base de liqueur d'ananas, de jus d'ananas, de sucre, de rhum et de curaçao. Un délice de fraîcheur. Et nous avons profité d'un agréale spectacle.

P1220679

P1220686chanchan

P1220689

P1220691

Posté par beletteagile à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 12 novembre 2017

Cuba - Camaguey

Nous sommes repartis vers la ville de Camagüey en fin de journée et nous sommes installés dans un magnifique hôtel privé en centre-ville. Ce qui nous a immédiatement saisi dans cette ville ce sont ces grands appartements aux volumes exceptionnels comme leur hauteur sous plafond sans commune mesure avec ce que l'on trouve en France. Très classe.

P1220616

P1220621

P1220625

Nous avons dîné au centre-ville dans un restaurant privé très chic dénommé « mélangé ». Encore un délicieux repas.

 Après le restaurant, nous nous sommes rendus à notre hôtel, un très bel hôtel particulier réunissant deux anciens appartements aux plafonds immenses (6 mètres environ), aux lustres français et à la décoration de style colonial d'inspiration mauresque. Un très bel endroit très chic.

P1220619

Le lendemain matin, après un excellent petit déjeuner servi à l'hôtel faisant la part belle aux fruits exotiques murs à souhait, nous avons découvert la ville de Camagüey, capitale d'une province essentiellement agricole (importance de l'élevage et de la production de lait).

 3ème ville du pays, à mi-chemin entre Santiago et Santa Clara, c'est une ville très accueillante où il fait bon s'arrêter.

P1220626

P1220629

P1220631

P1220638

Le nom de Camaguëy viendrait, soit du nom du chef indien dont le village était anciennement placé sur l'actuelle localisation de la ville : Camaguebax, soit d'un arbre endémique de la région appelé « arbol de camagua ».

Le plan de la ville est un vrai labyrinthe. L'enfer des conducteurs. La ville dispose de 9 églises, ce qui lui vaut le surnom de « ville des églises » et aussi de nombreuses places et placettes.

 

P1220677

P1220678

Nous avons visité plusieurs quartiers de la ville à pied d'abord puis en vélo-taxi pendant une heure, ce qui est très utile pour se faire une idée de la ville quand on ne souhaite pas l'arpenter à pieds. En plus, il aurait été dommage de se priver de ce moyen de transport typique et très dépaysant.

 La ville est très tournée vers l'art et le cinéma. En effet, de nombreux cinémas et galeries d'art parsèment la ville. Nous avons notamment visité la galerie de céramique de Dona Martha Jimenez Perez, à l'origine d’œuvres mettant en scène des femmes à la forte corpulence. Sur la place attenante, on trouve d'ailleurs la représentation sous forme de sculptures, d'un porteur d'eau et de ses célèbres trois commères.

 

P1220665

P1220667

P1220671

Posté par beletteagile à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 9 novembre 2017

Cuba - Bayamo, jour de carnaval

Après ce nouveau moment fort d'échange, nous avons rejoint Bayamo, charmante petite ville coloniale et berceau révolutionnaire de la nation Cubaine. Il s'agit de la capitale de la province de Granma, fondée par l'activiste Diego Velasquez, grand fondateur de villes. Fondée en 1513, c'est la deuxième ville historique de Cuba, après Baracoa. Cette ville se glisse dans une tranquille nonchalance. Son centre ville bien rénové est très accueillant.

P1220576

P1220577

C'est la ville natal de Carlos Manuel de Céspedes, le plus grand leader révolutionnaire Cubain, appelé le « père de la patrie ». En 1868 quand l'insurrection contre le pouvoir colonial espagnol est déclenChee, Bayamo est la 1ère ville à se soulever.

Carlos Manuel de Céspedes émancipe tous ses esclaves et donne l'exemple à ses compatriotes. Bayamo symbolise alors pendant 10 ans la 1ère guerre d'indépendance, devenant la capitale de la république insurgée, lui donnant 20 généraux. En 1869, sur le point d'être reprise par les troupes coloniales, la ville subit l'incendie révolutionnaire. Les insurgés y mettent volontairement le feu pour qu'elle ne tombe pas entre les mains des Espagnols. Bayamo devient ainsi la ville monument national.

Nous avons visité le centre-ville avec le parc de la révolution et la statue du père de la patrie, Cespédès qui a oeuvré pour la reconnaissance de l'égalité des races à Cuba, et pour la révolution a même sacrifié la vie de son unique fils pour ne pas répondre au chantage des Espagnols qui menaçaient de le tuer sauf à ce que Cespédès renonce à la guerre. Ce dernier a alors dit qu'il n'avait pas qu'un fils mais que tous les Cubains étaient ses fils.

 

P1220581

P1220583

P1220586

Nous avons aussi découvert que l'hymne national Cubain « la bayanaise » écrite par Pedro Figueredo, et très inspirée était initialement celui de la ville de Bayamo.

Par chance, notre visite de la ville nous a permis de découvrir en ce samedi une ville très animée par le carnaval qui s'y tenait. Les rues étaient pleines de monde et de carrioles, moyen de transport privilégié ici. De jolies filles fardées et légèrement vêtues, des chars et partout des Cubains et des Cubaines se déhanchant au rythme endiablé des sons Cubains.

 

P1220587

P1220593

P1220596

P1220598

P1220599

P1220607

Un super moment de la vie Cubaine, où nous étions immergés dans leur vie, échangeant des pas de danse, des sourires et des chants.

Les Cubains apprécient vraisemblablement beaucoup des français et sont très étonnés de nous voir parler espagnol !

 

Posté par beletteagile à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


lundi 6 novembre 2017

Cuba - Sierra Maestra - plantation de café haïtienne

Nous avons fini la randonnée et rejoint l'auberge pour monter dans des 4x4 et rejoindre une communauté où habitent encore quelques familles d'origine haïtienne, lesquelles nous ont font visiter un séchoir à café et nous ont fait profiter d'une démonstration très instructive de la préparation du café traditionnel. Le café, une fois récolté, est torréfié dans une marmite, puis moulu dans un pilon, puis passé dans un filtre de toile avant d'être dégusté. Ce café est vraiment délicieux, très fruité et peu amer !! Une super expérience parmi une famille de descendants haïtiens, là encore d'une grande générosité et gentillesse. Les enfants étaient superbes et souriant comme leur maman et leur grand-mère. Cette dernière nous a longuement parlé en créole. C'était assez émouvant d'entendre parler cette femme de son arrivée à Cuba à l'âge de 5 ans après la mort de sa mère.

P1220561

P1220563

P1220569

P1220570

P1220571

P1220573

 

Posté par beletteagile à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 3 novembre 2017

Cuba - ambiance tropicale dans la Sierra Maestra 2

Sur notre route, nous avons pu profiter d'une halte pour nous baigner dans une piscine naturelle. Un jeune homme est venu nous apporter des fruits pour la halte dans un panier en osier plein à craquer de beaux fruits exotiques. Il avait un look « guérillero » avec un tatouage du « Che » sur le biceps droit. Un super moment à échanger avec lui sur Cuba, son histoire, ses atouts. Il était franchement guevariste et défendait l'indépendance de son pays avec une fierté qui faisait chaud au cœur.

P1220504

P1220508

P1220513

 

P1220510

P1220514

P1220530

En reprenant la route, nous avons atteint des villages de montagne un peu isolés mais toujours très fleuris et bien entretenus. Nous avons pu y apprécier la compagnie de beaux enfants aux abords des villages et nous avons constaté que chaque village est doté d'une école et d'un médecin même pour les plus petits. L'éducation et la santé étant assuré par l’État Cubain pour le bien collectif, ce qui constitue indéniablement un acquis pour la population Cubaine.

P1220490

P1220497

P1220503

Nous avons ensuite déjeuné chez un paysan de la région qui nous a servi tous les produits locaux dont un plat d'agneau en sauce délicieux et un fromage local de vache à tremper dans du miel de la région. Si le miel est excellent avec un arrière-goût de mangue, le fromage avait une consistance d'éponge pas très agréable en bouche et était peu goûteux. Nous avons profité d'échanger avec les paysans qui tenaient ce restaurant privé en pleine nature pour acheter une boule de chocolat à 100 % de cacao. Du café local de grande qualité nous a également été proposé à la vente.

 

P1220538

P1220548

P1220558

P1220559

Mais ce qui m'a le plus touché, c'est que je voulais acheter du miel local. Or, la patronne de la finca où nous mangions a répondu qu’il n’était pas à vendre mais qu’elle tenait à me l’offrir, puisqu’il me plaisait.1,5 litres de miel ! Générosité émouvante de gens qui offrent alors qu’ils ont peu. Elle nous a aussi coupé de l'aloé vera dont nous avions évoqué ensemble les vertus plus tôt. Un moment fantastique de partage avec des paysans d'une rare générosité et nous ayant réservé un accueil vraiment chaleureux.

Posté par beletteagile à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 31 octobre 2017

Cuba - ambiance tropicale dans la Sierra Maestra

La journée du lendemain a débuté par une randonnée de 300 mètres de dénivelé, à travers montagnes et rivières, dans une végétation luxuriante, située à proximité directe de notre auberge.

 

P1220428

P1220430

P1220439

P1220442

P1220447

Nous avons traversé des plantations de café et des maisons typiques. Dans la montagne, les Cubains voyagent la plupart du temps à cheval et vivent simplement.

P1220453

P1220466

P1220469

P1220470

P1220472

P1220478

 

Posté par beletteagile à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 28 octobre 2017

Cuba - départ vers la Sierra Maestra

Nous avons ensuite déjeuné au restaurant « Cayo Granma », situé au milieu de la rade de Santiago en prenant un petit bateau. Là encore, nous étions installés face à la mer dans une petite maison de pêcheur. Le rêve !

P1220392

P1220393

P1220394

P1220402

P1220403

Nous avons ensuite rejoint la baie en bateau et avons pris la route vers la belle église del Cobre, haut lieu de pèlerinage des fidèles. On y trouve l'image de la Vierge de la Charité du Cuivre, la Patronne de Cuba. On y trouve des ex-voto de célébrités comme d'inconnus pour remercier la sainte vierge.

P1220407

P1220410

Et puis, direction vers le massif montagneux de la Sierra Maestra, jusqu’à l'auberge « El Saltón » où nous avons dîné et dormi. C'est un lieu exotique au possible, en bois sombre au cœur d'une forêt luxuriante. Un magnifique endroit.

 Cela étant, nous avions auparavant fait une halte sur la route pour déguster de délicieux fruits mûrs (pomme cannelle, l’anon en cubain, et mangue et même du raisin qui est une rareté à Cuba).

 

P1220411

P1220413

P1220421

P1220422

P1220425

P1220426

Posté par beletteagile à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 25 octobre 2017

Cuba - le Mausolée de Fidel Castro

On trouve aussi bien sûr à Santiago de Cuba le Mausolée de Fidel Castro dans le cimetière Santa Ifigenia qui fait l'objet d'un changement de garde toutes les demi-heures.

P1220376

P1220377

P1220382

P1220384

P1220389

P1220391

P1220385relève garde cimetière Castro

On y trouve aussi la tombe de Compay Segundo, le fameux artiste cubain.

P1220386

Posté par beletteagile à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,