Les carnets de voyage de la belette agile

mardi 17 septembre 2019

Jordanie - la cité antique de Petra - le Trésor "Khazneh"

L'arrivée sur la porte du tombeau royal est juste impressionnante. On y trouve des touristes par centaines et des bédouins accompagnés d'ânes, de carrioles à cheval ou de dromadaires. Un mélange chaud, coloré et bruyant qui rend la découverte de ce site totalement exceptionnelle.

TousAuSiq

P1010405

P1010406

l'arrivée vers le Khazneh à Petra

P1010412

La porte en elle-même est plus petite que celle du monastère mais s'en distingue également par le fait qu'elle est située dans un endroit très protégé de l'érosion et que ses nombreuses niches présentent des statues sculptées dans la pierre. Cette porte est aussi plus finement décorée que celle du Monastère et ses statuts sont d'influences variées, tantôt romaines, tantôt grecques, tantôt égyptiennes.

 Cet édifice dont le style est influencé par l'art architectural d'Alexandrie, que l'on retrouve sur les murs des villas de Pompéi, aurait été érigé vers le Ier siècle avant JC et serait le tombeau d'un roi ou d'une reine, probablement le roi Arétas IV (mort en 40).

 Elle s'appelle « le trésor du Pharaon » car pendant longtemps les bédouins qui ont vécu dans le secteur ont cru que l'urne funéraire située en haut de la tholos contenait un important trésor. Des impacts de balles sont encore visibles sur l'urne massive de 3,5 mètres de hauteur, montrant les tentatives de la percer afin de s'emparer du trésor. Comme l'urne non creuse et toute la façade l'entourant sont taillées complètement dans le grès rose ferrugineux, ces tentatives sont restées stériles.

P1010414

P1010415

P1010416

P1010417

P1010418

P1010420

P1010422

P1010424

P1010425

P1010426

P1010427

Les petites encoches régulièrement espacées de chaque côté de la façade évoquent la marque d'échafaudages.

On peut aussi avoir une très bonne vue du Khazneh depuis le sommet du Djebel Khubtha que nous avons gravi l'après-midi. Du haut on entend la clameur des touristes massés au pied de la porte monumentale. Dans la montée, nous avons rencontré un berger qui nous a expliqué que son troupeau était de l'autre coté du ravin et qu'il était inquiet car une chèvre allait mettre bas et qu'il lui fallait aller la chercher. Le temps de réflechir à l'endroit par lequel il allait bien pouvoir passer..et il était déjà en face en train de traîner sa bête dans une paroi quasi-verticale ! Nous l'avons retrouvé chez sa femme qui avait installé une tente où l'on pouvait boire du thé..le chevreau était né et tétait goulument.

P1010428

P1010437

Posté par beletteagile à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 10 septembre 2019

Jordanie - la cité antique de Petra - la traversée du Siq vers le Trésor "Khazneh"

Le jour suivant à Petra, nous avons randonné environ 6h30. Nous avons abordé le site menant au Khazneh, plus connu sous le nom de "Trésor", certainement le plus beau et connu tombeau royal de Petra, car plus ouvragé que celui du Monastère, et aussi plus protégé de l'érosion que ce dernier au vu de sa situation encaissée au fonds d'une faille dans la roche de 1,2 km, appelée "Siq".

P1010360 

P1010361

P1010362

P1010363

P1010365

P1010367

P1010370

Nous avons donc parcouru en environ 30 minutes, les 1,2 km du célèbre Siq qui mène juste devant le trésor de Petra : El Khazneh, une majestueuse façade à couper le souffle, taillée dans le grès. Cette porte de tombeau mesure environ 37 mètres.

Nous avons partagé l'espace réduit de la faille avec les petites carrioles à cheval locales. Dans cette faille spectaculaire on découvre que les figuiers ont réussi à trouver leur voie entre les blocs de roches et qu'une caravane sculptée dans la montagne nous guide vers le Trésor.

On peut observer tout le long de cette gorge dans la roche, les rigoles creusées des deux côtés qui permettaient à l'eau de circuler de part et d'autre du Siq. Ces Nabatéens étaient décidément bien ingénieux!

P1010372

P1010373

P1010375

P1010379

P1010380

P1010382

Des formes d'oratoires creusés dans la roche sur le chemin nous révèlent également que les Nabatéens rendaient grâce aux Dieux. Cette voie ressemblant bien à un vrai chemin de pélerinage.

P1010383

P1010384

P1010391

P1010393

P1010395

P1010396

P1010397

P1010398

P1010399

P1010401

P1010403

Posté par beletteagile à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 3 septembre 2019

Jordanie - la cité antique de Petra et ses temples et tombeaux royaux 2

Puis notre guide nous a fait découvrir un peu plus loin, caché à la vue des touristes, un tombeau magnifique faisant ressortir toutes les teintes du grès. Il s'agissait du tombeau de Sextus Florentinus... surmonté d'une représentation de la déesse de la fertilité.

P1010277

P1010278

P1010280

P1010281

P1010282

P1010283

P1010284

P1010285

En revenant sur nos pas, nous ne pouvions pas passer à côté du saisissant tombeau aux étages majestueux dans ce paysage incroyable!

P1010248

Où que nous posions les yeux, nous tombions sur des cavités dans la roche, sur des façades sculptées en porte monumentale de tombeaux que ce soit pour des rois ou pour de simples citoyens, lesquels ne disposaient pas toujours de l'argent nécessaire à la réalisation totale de la porte. D'où les portes a moitié réalisées come cele immortalisée ci-dessous.

P1010254

P1010287

P1010289

P1010290

Ensuite nos pas nous ont mené vers l'église byzantine aux mosaïques très bien conservées.

P1010292

P1010293

P1010294

P1010295

Ce site est tout bonnement à couper le souffle. Le grès tantôt teinté de rouge, de rose, d'ocre ou de vert, décore admirablement les montagnes en un nuancier splendide. Où que l'on pose le regard, on s'extasie littéralement devant la beauté brute du site historique que l'on découvre. Ce n'est décidément pas pour rien qu'il s'agit de la 2ème des 7 nouvelles merveilles du monde et elle est également inscrite au Patrimoine de l'Unesco.

Nous avons fait une petite pause pour boire la fameuse boisson fraîche locale à base d'eau, de menthe moulue et de citron. J'ai profité de ce moment de repos pour prendre une photo de notre guide Khaldoun qui a merveilleusement mené cette aventure pour la magnifier à chaque instant et dont le français était excellent.

P1010305

Par Al-Mataha, nous avons ensuite rejoins le village bédouin de Wadi Musa pour une nuit et un excellent dîner chez l'habitant fait de kefte et de riz le tout agrémenté des légumes locaux si savoureux !

P1010338

P1010342

P1010343

P1010344

P1010347

P1010348

P1010349

P1010351

P1010352

P1010353

P1010354

P1010355

P1010356

La vue sur la ville moderne est surprenante quand on sort de la ville musée de Petra.. Mais il faut comprendre que l'on ne peut pas habiter dans les grottes et les tombeaux du site...

Nous n'avons pas boudé notre plaisir de rejoindre un lit douillet après une bonne douche, mettant fin à plusieurs nuits de bivouac plutôt fraîches ! Le repas du soir encore différent mais toujours délicieux à base de légumes, d'épices et de kefte d'agneaux a été le bienvenu après cette journée riche en émotions.

P1010359

Posté par beletteagile à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 27 août 2019

Jordanie - la cité antique de Petra et ses temples et tombeaux royaux

Après quelques minutes de méditation devant cette splendeur architecturale, nous avons repris notre route en direction de la ville basse en descendant les fameuses 800 marches où nous avons croisé de nombreux commerçant de breloques en tous genres et des ânes chargés de touristes épuisés par l'idée de gravir les centaines de marches les menant au Monastère.

En fait, l'intérêt de cette approche était de nous faire arriver par le haut en empruntant un sentier moins fréquenté que la montée à partir de Petra. Khaldoun, fin connaisseur des lieux, s'est amusé à nous montrer des arbres...en demandant de les identifier et arrivés au dernier, nous avons décoouvert que ce qu'il pointait du doigt, était le haut du monastère. Très jolie surprise que seul un guide local peut offrir..

P1010199

Sur le chemin, nous avons pu admirer les vestiges d'un temple dit temple du "Lion triclinium"

P1010204

P1010205

P1010209

P1010210

Au dessus de la porte du temple on aperçoit des marches creusées dans la roche, qui servaient aux Nabatéens à creuser l'édifice dans la roche. Ce détail a permis aux historiens et aux chercheurs de déterminer que les portes monumentales creusées dans la roche l'étaient du haut vers le bas et non le contraire. Nous avons ensuite pu vérifier cela en voyant ça et là dans Petra des constructions non achevée ou seuls ces escaliers et le haut de la porte ont été sculptés.

P1010212

P1010213

P1010216

P1010219

P1010221

P1010223

P1010224

Nous nous sommes arrêtés durant la descente dans une bijouterie pour faire quelques emplettes et notamment acheter des bracelets en argent confectionnés par des femmes jordaniennes regroupées dans la fondation mise en place par la reine de Jordanie Rania.

Nous avons déjeuné aux abords du Qasr al-Bint, le grand temple dit de « la fille » en dégustant notamment de délicieux falafels préparés devant nous à la minute. Et dehors des dromadaires recouverts de jolies couvertures colorés avançaient à leur pas délicat dans ce mausolée à ciel ouvert comme si de rien n'était.

P1010226

P1010231

P1010234

P1010243

P1010245

Nous avons ensuite visité le temple, le théâtre, de magnifiques vestiges de l'époque nabatéenne...

P1010255

P1010249

P1010253

P1010259

P1010260

P1010261

P1010264

P1010265

P1010266

P1010268

P1010270

P1010274

dromadaires

 

P1010275

 

P1010276

Posté par beletteagile à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 20 août 2019

Jordanie - la cité antique de Petra - Le Monastère "Al deir"

Le lendemain matin, après un petit déjeuner délicieux (et oui..c'est redondant mais à chaque repas, c'était la fête) où nous avons dégusté une omelette aux herbes et à l'huile d'olive et d'autres délices sucrés salés, nous avons repris la route vers la cité antique de Petra et son monumental « Monastère » aussi connu sous le nom « Al Deir ».

 P1010135

Notre randonnée du jour d'environ 6h30 nous a emmené en direction de magnifiques sommets offrant des points de vue sur le wadi Araba, Israël, le mont Aaron et son petit mausolée blanc avec une vue exceptionnellement dégagée.

P1010147

P1010152

P1010154

P1010155

P1010156

P1010161

P1010163

P1010165

Nous avons mis environ 3 heures pour atteindre le spectaculaire monastère aux dimensions imposantes (47 mètres de large sur 51 mètres de haut). Ce tombeau royal est sans conteste l'une des plus belles choses qu'il m'ait été donné d'admirer. Une telle noblesse dans la sculpture de la roche, une telle élégance et simplicité dans le style de l'ouvrage. On en reste sans mot et on l'admire en s'approchant et en s'étonnant de presque ressentir le vertige à l'examiner d'en bas.

P1010168

P1010172

P1010173

P1010176

 

P1010177

P1010178

P1010179

P1010181

P1010182

P1010183

P1010184

P1010186

P1010191

P1010194

Le monastère de Petra

 

Posté par beletteagile à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 13 août 2019

Jordanie - le village néolithique d'Ail-Beidha

En sortant du site de Little Petra, nous avons visité les ruines du village néolithique d'Ail-Beidha (datant de 9000 ans) qui a marqué les premiers pas vers le pastoralisme et l'agriculture.

P1010077

P1010079

P1010080

P1010081

P1010082

P1010083

P1010085

P1010086

P1010087

P1010088

P1010089

P1010091

P1010092

Notre guide nous a réservé une surprise exceptionnelle ce soir là en nous conduisant, sur le chemin du monastère de Petra, que nous allions découvrir le lendemain matin, à notre lieu de campement de la soirée. Il s'agissait d'une grotte creusée dans la roche, réhabilitée en lieu de campement fermé et chauffé.

P1010094

P1010099

P1010102

P1010107

Fini le montage des tentes et les nuits fraîches. Nous avons adoré ce lieu et le délicieux repas que notre cuisinier préféré nous y a concocté, composé de poulet mariné et cuit au feu de bois, agrémenté de légumes locaux délicieux, et pour le dessert de délicieux gâteaux au miel.

P1010109

P1010110

Posté par beletteagile à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 6 août 2019

Jordanie - Little Petra

Après le déjeuner, nous avons rejoint dans un canyon vertigineux et magique le Siq al Barid surnommée « Little Petra », un faubourg de son illustre voisin qui abrite temples et tricliniums, où nous avons pu admirer les premiers tombeaux monumentaux de Jordanie tellement connus dans le monde. Ces façades sculptées à même les parois d'agile blanches. Pour accéder à ce site merveilleux, nous avons emprunté une gorge et de nombreux petits escaliers raides taillés dans la roche comme tout le reste ici. Une merveille. Cette civilisation nabatéenne est vraiment exceptionnelle par les œuvres qu'elle a laissé derrière elle entre – 200 avant JC et 106 après JC, période qui a constitué l'âge d'or de cette civilisation de batisseurs.

P1010006

P1010007

P1010008

P1010011

P1010013

P1010014

P1010019

P1010020

P1010022

P1010023

P1010024

P1010026

P1010027

P1010028

P1010029

P1010032

Nous avons encore pu admirer sur ce site merveilleux de très beaux oiseaux qui jouent dans les nombreuses cavités présentes dans les montagnes.

P1010037

P1010046

P1010047

P1010048

P1010050

P1010052

P1010053

P1010054

P1010055

P1010057

P1010059

P1010060

P1010063

P1010065

P1010067

P1010068

P1010070

P1010071

P1010073

P1010074

P1010075

P1010076

Posté par beletteagile à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 30 juillet 2019

Jordanie - le plateau d'Al Farsh - le Djebel Garoun

Nous nous sommes réveillés le lendemain matin sous un ciel chargé dans une atmosphère humide. Heureusement malgré de gros nuages, notre journée s'est déroulée sans la moindre goutte de pluie mais avec un vent cinglant. A noter, si le printemps en Jordanie est définitivement l'une des meilleures périodes pour découvrir le pays, car les fleurs de toutes couleurs jonchent les chemins et les sites, le fond de l'air est encore un peu frais et notamment le soir !

Mais avant de plier notre camp de base et de repartir à l'aventure direction le sud, nous avons encore pris un petit déjeuner de roi, toujours salé et composé de produits locaux. Entre autres délices, l'un de nos petits bonheurs était de tremper une pita bien chaude dans de l'huile d'olive puis dans un mélange d'herbes et de graines de sésame délicieux !

P1000887

Ensuite nous avons quitté ce site fabuleux pour randonner, pendant 5 heures, au milieu des cultures du plateau d'Al Farsh et nous avons traversé le Djebel Garoun et bénéficié d'une vue imprenable sur le grand rift et Israël.

Autant dire que cette nouvelle journée m'a permis de découvrir encore de merveilleux oiseaux tels qu'une huppe très rareque nous avons eu la chance ensuite de revoir furtivement à Petra puis dans le Wadi Rum. Mais ici j'ai pu l'immortaliser!

P1000889

P1000892

P1000894

P1000895

P1000899

P1000903

P1000909

P1000913

Sur le chemin, que de contrastes saisissants!

P1000915

P1000916

P1000917

P1000918

P1000919

P1000920

P1000921

P1000922

P1000923

D'ici une vue imprenable sur le grand rift et Israël!

P1000926

P1000927

P1000928

P1000929

Ce jour là, nous avons déjeuné dans un endroit magique encore composé de montagnes aux formes étranges sculptées par l'érosion. Notre guide Khaldoun sur un feu de bois improvisé nous a préparé un délicieux repas à base de tomates coupées en dé et de fèves. Ce plat s'appelle Galayah et peut également s'agrémenter d'oignons et d'ail.

P1010003

P1010005

Posté par beletteagile à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 23 juillet 2019

Jordanie - le massif de Gbour al Wheidat

Le lendemain matin, nous avons retrouvé avec un grand réconfort le soleil jordanien, le fond de l'air étant très frais même en cette fin du mois d'avril. Après un délicieux petit déjeuner où pour la première fois j'ai dégusté une pâte de sésame et de dattes, espèce de beurre de cacahuète plus doux, nous avons commencé notre randonnée du jour de 3 heures sur les débuts de la chaîne des monts Sharah et avons marché au milieu de genévriers, arbres jordaniens les plus répandus, en surplombant les plaines désertiques du wadi Araba, dans des paysages d'argile et de grès clairs et ocres vallonnés. Le massif dans lequel nous avons évolué s'appelle le Juhair.

P1000745

P1000747

P1000750

Le site magique que nous avons alors découvert et dans lequel nous avons posé notre campement pour la nuit était le massif du Gbour al Wheidat, une splendeur. Vu le temps particulièrement ensoleillé de la journée, j'ai d'ailleurs pris mon premier coup de soleil du séjour ce jour-là ! A quatre heures, nous avons installé notre camp de base dans ce décors et bu un thé chaud agrémenté de quelques dattes. La vie en mode bédouin.

P1000755

P1000758

P1000759

P1000760

P1000761

P1000768

P1000769

P1000772

P1000773

P1000774

P1000777

Après une pause déjeuner bien méritée composée de pita et de légumes, nous avons repris notre marche dans un paysage juste féerique de montagnes érodées par le sable déployant des formes originales, tutoyant des montagnes pointues et des plaines ensablées dans mille nuances d'ocres. Des troupeaux de chèvres allant et venant tranquillement dans ce paysage avec quelques bédouins sur leur âne. L'âne est définitivement le moyen de locomotion le plus courant en Jordanie et notamment sur les sites touristiques, devant les dromadaires !

P1000793

P1000799

P1000808

P1000811

P1000812

P1000813

P1000814

P1000815

P1000816

P1000818

P1000819

P1000821

P1000824

P1000829

P1000830

P1000831

P1000840

P1000842

P1000843

En arrivant sur le lieu de notre campement, en montant les tentes pour la nuit nous avons découvert le seul et unique scorpion de notre séjour, tout petit et jaune, les pires semble t'il!! Nous l'avons rapidement écarté de notre lieu de vie et nous n'avons eu aucun sujet avec les petites bêtes du désert tout le long de notre séjour!

P1000848

P1000850

P1000854

P1000856

Notre lieu de campement était totalement magnifique et nous a offert un écrin magique pour profite d'un coucher de soleil mémorable!

P1000860

P1000865

P1000866

P1000867

P1000870

P1000872

P1000875

P1000876

P1000878

P1000879

P1000880

Ensuite, il était bien temps de se régaler d'un bon repas préparé avec attention par notre cuisinier local autour d'un bon feu de camp. Ce soir là, il nous a préparé le plat national, à savoir le Mansaf préparé avec des morceaux d’agneau mijotés en ragoût, arrosés d’une sauce au yaourt de chèvre fermenté (jamid) et accompagnés de riz agrémenté de cacahuètes et comme d'habitude, il y en avait pour une armée ! On s'est régalé. La nourriture jordanienne très méditéranéenne est vraiment délicieuse, à base de légumes du soleil, d'huile d'olive, de fèves et de pois chiche sous toutes ses formes et notamment en houmous.

P1000883

P1000885

P1000886

Nous avons ensuite retrouvé les bras de Morphée pour notre deuxième nuit sous tente car le fond de l'air était des plus frais même à la mi avril ! Et pas de chiens...

Posté par beletteagile à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 16 juillet 2019

Jordanie - la forteresse de Shaubak

Ensuite nous avons rejoins la forteresse de Shaubak, un château situé dans un environnement sauvage et reculé, également de la période des croisades, mais très différente de la forteresse de Kérak.

P1000701

Cette nouvelle forteresse domine une vallée ocre où des villages abandonnés de maisons quasi troglodytiques apparaissent dans le paysage. Quelquefois, on les distingue à peine dans le paysage tellement elles s'insèrent de manière élégante et discrète dans cette nature impressionnante.

 P1000702

P1000703

P1000705

P1000706

P1000708

P1000710

P1000711

P1000712

P1000713

P1000714

P1000715

P1000717

P1000718

P1000719

P1000724

drapeau jordanien dans le vent à Shaubak

P1000726

Nous nous sommes installés pour une première nuit de bivouac à Shaubak dans un coin désertique magique.

P1000731

Nous avons pu admirer un magnifique coucher de soleil dans cet environnement aride et tellement paisible.

P1000727

P1000728

P1000729

P1000730

Nous avons partagé un dîner délicieux avec un maglouba..Son nom (signifiant « à l’envers ») explique très bien la préparation et la présentation de ce plat. Le poulet est cuit dans le fond d’une marmite. Lui sont superposés par la suite les légumes (souvent des pommes de terre) puis le riz. La marmite est ensuite retournée et apportée telle quelle à table : on soulève et magie, le repas apparaît ! Très bon et premier contact avec Abed notre cuisinier, chanteur et joueur d'oud.. un type exceptionnel dont nous aurons l'occasion de reparler..

P1000734

Le froid de la nuit s'étant fait sentir, nous n'avons pas fait de vieux os et sommes rapidement rentrés dormir dans notre duvet pour notre première nuit sous tente du séjour...enfin..essayer de dormir car une bande de chiens est venue faire du chahut dans le campement jusqu'à une heure avancée de la nuit.

Posté par beletteagile à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,