Sur le chemin nous avons dégusté l'eau et la pulpe de noix de coco fraîchement coupées.

Et encore des passages de rivières!

P1130604

Nous avons alors débouché sur une oasis de verdure composée de rizières verdoyantes parsemées de palmiers parsemées de jolis nénuphars violets et peuplées d'aigrettes.

Puis nous avons traversé un paysage de rizières verdoyantes surplombée de centaines de cocotiers et peuplées d'oiseaux et de zébus. Nous avons assisté à de nouvelles scènes de la vie quotidienne des malgaches, à savoir le travail de la terre avec la charrue traditionnelle tirée par des zébus ! Un travail très physique et pour nous autres européens appartenant à un autre temps...

P1130611

P1130614

P1130621

Le vent de côté très vif en cette matinée a rendu la traversé des rizières un peu plus périlleuses, d'autant que certains passages étaient équipés de tronc d'arbres. Nous avons traversé une rivière à mi-cuisse alors qu'a priori elle aurait dû être relativement basse. Les villageois en ont fait une réserve d'eau pour l'irrigation des cultures de riz en en bloquant le flux en aval. Un grand moment !

Nous avons donc traversé à pied quelques rivières dont Saharenana la plus importante, avant d'arriver à notre prochain campement situé non loin du village d'Andrafiamena pour une nouvelle nuit sous tente.

P1130628

P1130635

P1130643

P1130645

P1130648

P1130650

 Sur le chemin, un site de brulâge du charbon de bois, principale ressource des villageois!

P1130651

A l'arrivée au campement situé sur un grand terrain plat, un match de football improvisé a démarré avec les enfants du village voisin, d'abord un peu timides, puis tout à fait décontractés. Ils ne parlent pas le français, ce qui complique un peu les échanges.

Après un apéritif à la bière locale THB et au rhum local Dzama avons dîné de succulentes brochettes de crevettes, de riz, de chou blanc mariné et de pommes de terre. En dessert, nous avons dégusté un ananas frais puis avons arrosé la soirée d'un rhum arrangé au cacao.