Nous avons poursuivi par la découverte de Saint-Jean-de-Luz par un temps de bruine ! La ville est vraiment très belle et agréable à découvrir ! Nous avons arpenté ses jolies rues, son port et découvert son littoral et ses grandes plages !

P1110165

P1110166

P1110167

P1110168

 La baie de Socoa est la seule rade abritée entre Arcachon et l’Espagne. Grâce à ses digues qui la protègent des colères de l’océan Atlantique, elle a la faveur des baigneurs et est devenue une station balnéaire réputée de la côte basque. La station balnéaire est de création relativement récente mais le port, lui, est très ancien,

On s’y sent immédiatement bien ! Comme à Ciboure qui la jouxte et qui elle aussi présente des maisons magnifiquement colorées.

P1110169

P1110170

P1110173

P1110174

P1110175

P1110176

P1110177

P1110179

P1110180

P1110182

P1110183

P1110184

 Nous avons poursuivi par Hendaye, dernière ville côtière avant l'Espagne.

Elle est réputée pour sa belle plage de sable fin longue de 3 km avec ses rochers mythiques, les 2 jumeaux à ne pas rater. Elle est aussi connue pour le Château observatoire d’Abbadia qui domine la baie d’Hendaye. Lieu enchanteur, dressé sur la corniche basque, pour Antoine d'Abbadie, ethnologue, géographe, homme de sciences.

 Construit entre 1864 et 1884, par Viollet-Le-Duc, son architecture néogothique et sa décoration éclectique en font un des sites et musées incontournables du Pays Basque.

Et que dire des façades des maisons situées sur le front de mer et dans de nombreux quartiers qui datent du début du siècle et sont l’œuvre du célèbre architecte hendayais Edmond Durandeau (la Maison Rouge rue des citronniers) qui sont pour la plupart classées. L’esplanade Sokoburu, au style néo-basque abrite le centre de Thalassothérapie de Serge Blanco, le Casino, ses restaurants, ses bars à tapas, son marché et sa brocante.

P1110185

P1110186

 Non loin de là, nous avons profité de la fin de journée pour nous rendre au col d’Ibardin bien connu des frontaliers de l’Espagne car constituant l’un des lieux où l’on peut, dans des supermarchés espagnols, acquérir à des prix compétitifs alcool et cigarettes. Nous y avons fait des réserves de chipirones et sardines pour monsieur, du touron, du jambon ibérique bellota et du chorrizo piquant !

Pour rejoindre Sare, nous sommes passés par le joli petit village espagnol de Bera aux maisons colorées et fleuries ! Superbe !

P1110187

P1110188

P1110189

Le soir, nous sommes retournés dîner au restaurant que nous avions découvert la veille tant nous nous étions régalés ! Et ce fut entrecôte de bœuf et côtelettes d’agneau ! Fabuleux !